Ce dimanche a lieu la journée mondiale du naturisme.
Ce dimanche a lieu la journée mondiale du naturisme. — Michel Gangne AFP/Archives

A POIL

Sur Twitter, la journée mondiale du naturisme suscite les moqueries

La France est la première destination naturiste au monde, avec quelque quatre millions de pratiquants, dont la moitié d'étrangers... 

N’ayez pas peur de vous mettre à nu (au sens littéral du terme). Ce dimanche a lieu la journée mondiale du naturisme. Objectif : faire connaître cette philosophie de vie. «Le nombre de pratiquants a progressé au cours des trois dernières années, assure Yves Leclerc, vice-président de la Fédération française du naturisme. Selon nos estimations, on est passé de 1,5 million à presque 2 millions, auxquels s’ajoutent 2 millions d’étrangers qui viennent séjourner en France, l’été principalement. » La France est ainsi devenue la première destination naturiste du monde.

Malgré cette démocratisation, la pratique continue de susciter rires et moqueries sur les réseaux sociaux.

Selon la Fédération française, le naturisme attire de plus en plus de jeunes urbains, bien loin de l’image « beauf », souvent associée à cette pratique. Selon un sondage publié par l’association l’an dernier, 45 % des adhérents ont moins de 30 ans. « C’est l’affirmation d’un mode de vie, assure Johanna Den-Heijer, co-gérante d’un camping naturiste. C’est en lien avec un besoin de prendre soin de soi, de son corps et de son environnement. Les naturistes mangent souvent bio et sont sensibles au développement durable et à tout ce qui touche à la préservation de la planète. »

Pour le grand public, naturisme rime souvent avec voyeurisme. Or pour ces adeptes, le corps nu est avant tout un objet neutre, non érotisé. « On n’est pas au Cap d’Agde ! Nous, on ne rentre pas dans ce jeu-là. On connaît nos clients et nous sommes vigilants là-dessus. Nous ne sommes pas un camping libertin mais familial et convivial », assure la gérante du camping.