Chine: La marque de lessive s'excuse pour la publicité jugée raciste

POLÉMIQUE Après avoir estimé que les médias étrangers étaient trop "susceptibles", la marque de lessive chinoise a finalement présenté ses excuses sur le réseau social Weibo…

20 minutes avec AFP

— 

Une publicité raciste made in China
Une publicité raciste made in China — Le Rewind (vidéo)

« Nous regrettons que ce spot ait causé une telle polémique et nous assumons nos responsablités pour son contenu ». Après le tollé provoqué par une publicité raciste - un jeune homme Noir passait à la machine à laver pour en ressortir sous les traits d’un Asiatique - le fabricant de lessive chinois Shangai Leishang Cosmetics a finalement présenté ses excuses.

« Pour le tort causé aux Africains en raison de la propagation de cette publicité et de l’écho qu’elle a trouvé dans les médias, nous présentons nos excuses », a écrit l’entreprise sur le réseau social Weibo, précisant que le spot n’était plus diffusé.

Les médias étrangers « trop susceptibles »

Dans un premier temps, l’entreprise, surprise par la polémique, avait jugé les médias étrangers trop pointilleux. « Nous ne voulions rien faire d’autre que promouvoir notre produit. Les médias étrangers sont peut-être trop susceptibles », avait déclaré samedi un porte-parole du groupe de cosmétique Shanghai Leishang, cité par le quotidien officiel Global Times.

Le clip n’a pas soulevé de vague d’indignation similaire en Chine, même si, à la suite du retentissement international de l’affaire, quelques internautes faisaient part de « leur embarras » sur la populaire plateforme de microblogs Weibo.