Hanako, «l'éléphant le plus triste du monde» s'est éteint, les internautes lui rendent hommage

RIP Le sort de l’animal, dont les conditions de captivité étaient effroyables, avait ému la planète…

C.P.

— 

Hanako, avant qu'elle ne soit enchaînée
Hanako, avant qu'elle ne soit enchaînée — Capture d'écran/Youtube/shijimaitazawa

C’était le plus vieil éléphant du Japon… et peut-être également le plus triste. Hanako est décédé jeudi à l’âge de 69 ans, dont 67 passés dans un petit enclos bétonné et sans verdure au milieu du zoo de Inokashira Park à Tokyo. « Elle s’en est allée doucement et calmement », a assuré Kiyoshi Nagai, le directeur de l’établissement. « C’est malheureux. C’était l’éléphant favori du Japon. Je suis reconnaissant envers tous ceux qui l’appréciaient ». Dès l’annonce du décès du pachyderme, le hashtag #RIPHanako s’est rapidement répandu sur Twitter.

Mais l’éléphant, offert par la Thaïlande en 1949, était connu en dehors des frontières pour ses conditions de captivité effroyables : Hanako a passé toute sa vie éloignée de ses congénères, dans un enclos en ciment inadapté. Ces dernières années, l’éléphante avait perdu ses dents et, déprimée, avait développé un tempérament violent, du fait de ses conditions de vie. Elle avait même dû être enchaînée après avoir attaqué un employé du zoo et un gardien.

[Je viens juste d’entendre la mauvaise nouvelle selon laquelle le plus vieil éléphant du Japon est mort. Je l’avais vu l’été dernier]

[J’ai le cœur brisé. En 67 ans, il n’a jamais été aimé ni traité comme un animal mais seulement comme une machine à faire du cash]

Une pétition pour que Hanako ne soit pas remplacée

L’an dernier, une pétition appelant à rapatrier l’animal en Thaïlande pour que Hanako puisse vivre ses vieux jours dans un sanctuaire pour éléphants avait étésignée par près de 500.000 personnes partout dans le monde.

Le zoo avait refusé, assurant qu’un déplacement était trop périlleux et que l’animal était « heureux ». Une nouvelle pétition en ligne – déjà signée par plus de 5.000 personnes - a été lancée après la mort de l’animal afin qu’il ne soit pas remplacé. Pour l’heure, les responsables ne se sont pas encore prononcés.

[Pas de nouvel éléphant pour remplacer Hanako au terrible zoo de Inokashira]