Publicité raciste en Chine: «Les médias étrangers sont peut-être trop susceptibles?»

RACISME En Chine, la publicité dans laquelle un homme noir passait à la machine à laver pour en ressortir asiatique n’a pas suscité de tollé…

20 minutes avec AFP

— 

Une marque de lessive chinoise a réalisée une pub raciste pour vanter un de ses produits
Une marque de lessive chinoise a réalisée une pub raciste pour vanter un de ses produits — Qiaobi

Les médias occidentaux sont-ils trop pointilleux sur les questions de racisme ? C’est en tout cas la ligne de défense de la marque de lessive chinoise Qiaobi après le tollé suscité par sa publicité. On y voit un jeune homme noir poussé dans une machine à laver avant d’en ressortir sous les traits d’un Asiatique.

«Nous ne voulions rien faire d’autre que promouvoir notre produit. Les médias étrangers sont peut-être trop susceptibles», a déclaré Wang, un porte-parole du groupe de cosmétique Shanghai Leishang, cité par le quotidien officiel Global Times.

Aucun tollé en Chine

La publicité, devenue virale, a provoqué un tollé sur les sites d’information américains en ligne, mettant en exergue les préjugés persistants et discriminations dont font l’objet les personnes noires en Chine. Preuve en est : le clip n’a pas soulevé une vague d’indignation similaire en Chine, même si, à la suite du retentissement international de l’affaire, quelques internautes faisaient part de «leur embarras» sur la populaire plateforme de microblogs Weibo.

La préférence traditionnelle en Chine pour les hommes et filles à la peau blanche - un critère de beauté traditionnel - ainsi que le manque de diversité ethnique dans les médias, contribuent à un certain rejet des personnes noires.