Lena Dunham souffre d’une maladie rare et le fait savoir sur Instagram

SANTE La créatrice de la série « Girls » se soigne contre le « syndrome de la vessie douloureuse »…

O. P.-V.

— 

Lena Dunham en septembre 2015.
Lena Dunham en septembre 2015. — Charles Sykes/AP/SIPA

Lena Dunham a beaucoup de soucis de santé. « Que toutes les filles ayant des spasmes perpétuels de la vessie crient HEY-O (« HEY-O ») », a posté mardi l’actrice et réalisatrice sur Instagram, en légende d’une photo d’elle avalant une pilule bleue.

La maladie dont elle souffre, la cystite interstitielle (CI), est un syndrome bactérien particulièrement rare et ses causes ne sont pas connues (ce qui la rend sous-diagnostiquée). L’International Continence Society, association médicale britannique, préfère l’appeler « syndrome de la vessie douloureuse », car elle provoque des douleurs dans le bas-ventre et une envie d’uriner chronique.

L’Association française de la cystite interstitielle décrit la maladie ainsi : « Maladie chronique de la vessie, la CI se rencontre à 90 % chez les femmes. Elle provoque d’intenses douleurs ainsi que des mictions fréquentes et urgentes de jour comme de nuit. Le manque d’autonomie qui en découle peut devenir tel que le malade n’ose plus sortir de chez lui, d’où un dramatique retentissement sur tous les plans (professionnel, social, familial, etc). »

« Les maladies invisibles craignent »

De nombreux utilisateurs d’Instagram ont remercié Lena Dunham en commentaire de sa photo pour avoir médiatisé ce mal méconnu : « J’ai été diagnostiqué il y a quatre ans bien que je pense que je l’ai depuis au moins 13 ans. Je ne le souhaite à personne mais je suis tellement soulagé de voir ça. Tellement d’entre nous en souffrent et personne ne le sait. Les maladies invisibles craignent. Merci pour être ouverte et honnête à propos de ça », a écrit par exemple Jennifer Peake.

Ce n’est pas la première fois que la créatrice de la série Girls s’épanche publiquement sur ses ennuis de santé afin de mettre en lumière des maladies méconnues. En mars 2016, elle avait expliqué sur Instagram souffrir d’endométriose, ce qui l’avait empêché d’assurer la promotion de la nouvelle saison de son show.

>> A lire aussi : Lena Dunham, la créatrice de «Girls», hospitalisée d'urgence

Hey Beloved Pals, I just wanted to let you know that, while I am so excited for Girls to return on Feb 21, I won't be out and about doing press for the new season. As many of you know I have endometriosis, a chronic condition that affects approximately 1 in 10 women's reproductive health. I am currently going through a rough patch with the illness and my body (along with my amazing doctors) let me know, in no uncertain terms, that it's time to rest. That's a hard thing to do, but I'm trying, because all I want is to make season 6 of Girls the best one yet. I'm lucky enough to have support and backup from Jenni, Judd and the whole Girls gang. So many women with this disease literally don't have the option of time off and I won't take it for granted. Wishing you all health & happiness, in whatever form suits you. Back soon xxLena

A photo posted by Lena Dunham (@lenadunham) on