Emmanuelle Cosse lutte contre le «sans-abrisme», Twitter se moque d’elle

NOVLANGUE Sauf que le terme existe bien, et qu’il est souvent utilisé dans des textes officiels…

O. P.-V.
— 
La ministre du Logement Emmanuelle Cosse à Paris, le 2 mai 2016
La ministre du Logement Emmanuelle Cosse à Paris, le 2 mai 2016 — Geoffroy Van der Hasselt AFP

La ministre du Logement Emmanuelle Cosse a utilisé jeudi sur Twitter un terme étonnant pour désigner le fait d’être sans domicile fixe : « le sans-abrisme ».

Evidemment, les réactions sarcastiques n’ont pas manqué après ce tweet, les internautes pointant le supposé néologisme employé par la ministre.

Sauf que le traitement réservé à Emmanuelle Cosse n’est pas très juste, car le terme de « sans-abrisme » existe bien, et qu’il est régulièrement utilisé dans des circulaires officielles du gouvernement ou des collectivités locales. Il est certes plus courant à l’oral en Suisse et en Belgique qu’en France, mais la ministre du Logement, en utilisant cette expression, n’a pas commis une nouvelle « bravitude ».