Nouvelle-Zélande: Ils sauvent un cheval piégé dans un fossé rempli de boue

ANIMAUX L'animal avait du mal à respirer et à garder la tête hors de la boue...

A.B.

— 

Au terme d'une intervention qui aura duré plus de quatre heures, l'équipe de secouristes est parvenue à sortir le cheval du fossé rempli de boue dans lequel il était tombé.
Au terme d'une intervention qui aura duré plus de quatre heures, l'équipe de secouristes est parvenue à sortir le cheval du fossé rempli de boue dans lequel il était tombé. — Massey University Veterinary Emergency Response Team/ Facebook

Sans leur intervention, l’animal ne s’en serait probablement pas sorti. Ce mardi près de Wellington (Nouvelle-Zélande), un cheval tombé dans un fossé rempli de boue s’en est sorti indemne grâce à une équipe de volontaires qui sont parvenus à le sortir de là, rapporte le Dail Mail.

« Couvert jusqu’au cou »

Mardi, le pur-sang âgé de huit ans s’est retrouvé en bien mauvaise posture après s’être échappé de son pré, dont une porte était restée ouverte. Appelés en urgence, les vétérinaires secouristes de la Massey University Veterinary Emergency Response Team (VERT), sont rapidement arrivés sur place. Epaulé par les pompiers locaux et le conducteur d'une pelleteuse de 12 tonnes, l’équipe a lutté près de quatre heures durant pour extraire le cheval de sa prison de boue.

Sur les photos prises au début de l’intervention, on distingue à peine l’animal tant il est profondément enfoncé dans cet étroit fossé, le corps enlisé dans une boue si épaisse qu’il ne plus bouger.

Looking straight down

Publié par Hayley Squance sur mardi 10 mai 2016

« Couvert jusqu’au cou », ont raconté les bénévoles, le cheval n’arrivait presque plus à soulever la tête et avait même des difficultés à respirer sous le poids de la boue.

VERT call out today. Horse stuck in a 2 meter deep drain with mud up to its neck.

Publié par Massey University Veterinary Emergency Response Team sur mardi 10 mai 2016

En premier lieu, les volontaires ont commencé par installer une cale sous la tête de l’animal pour l’aider à garder la tête hors de la boue. Avant de protéger son flanc par une planche de bois, le temps que la pelleteuse dégage la terre boueuse de l’avant du corps du cheval. « Une fois qu’on a retiré la terre de sa poitrine et de son abdomen, il a pu respirer bien mieux », ont expliqué les sauveteurs sur Facebook.

Ensuite, pour ne pas éprouver davantage l’animal, épuisé et stressé par cette mésaventure, un vétérinaire l’a endormi afin de faciliter son treuillage hors du fossé.

This is a great picture to show you how deep down the horse was. This extraction required a lot of movement of dirt. We...

Publié par Massey University Veterinary Emergency Response Team sur mardi 10 mai 2016

Une fois les effets de l’anesthésie estompés, le cheval s’est vite remis sur ses jambes, pour la plus grande joie de la dizaine de bénévoles présents pour ce sauvetage. « Les secouristes et les propriétaires étaient bien contents lorsqu’ils ont vu le cheval se tenir debout », ont rapporté les vétérinaires du VERT.