J.K. Rowling dessine un tatouage pour réaliser le rêve d'une fan, Twitter adore

GRAND CŒUR L'auteure a répondu à l'appel d'une jeune fan, qui lui a fait part de sa détresse...

A.B.

— 

L'écrivain J.K. Rowling à New York, en avril 2015
L'écrivain J.K. Rowling à New York, en avril 2015 — Evan Agostini/AP/SIPA

J.K. Rowling est très active sur Twitter, et ne manque jamais de faire plaisir en répondant à ses fans, nombreux à l’interpeller sur le réseau social. Mais Kate, une jeune femme ultra-fan d’Harry Potter, n’aurait jamais imaginé que sa tentative de joindre son auteure préférée prendrait une telle tournure.

« Vous m’avez aidée à surmonter chaque épreuve »

Ce mercredi, dans un message publié sur Twitter et adressé à l’écrivain, Kate, alias @AlwaysJLover, raconte les moments très difficiles qu’elle a traversé et dont elle tente aujourd’hui encore de se remettre.

Victime d’une agression sexuelle et de harcèlement, la jeune femme explique avoir des tendances suicidaires et indique se battre encore contre ses tendances à l’automutilation. Avant de préciser que dans les moments les plus sombres de sa vie, la saga Harry Potter a toujours été pour elle d’un précieux réconfort. A tel point qu’elle voudrait désormais se faire tatouer sur le poignet l’une des formules magiques du roman, le fameux « expecto patronum ».

« Vous m’avez aidée à surmonter chaque épreuve d’une manière ou d’une autre ! Vous m’avez donné une deuxième, une troisième chance, vous m’avez donné tant de chances dans la vie et ne pas les prendre au sérieux ne serait pas vous rendre justice. Je ne pourrai jamais vous remercier assez, Jo », écrit la jeune femme dans son message poignant. Kate a ensuite ajouté que cela voudrait dire beaucoup pour elle si la formule magique était écrite de la main de J.K. Rowling.

« J’espère que ça t’aidera »

Et comme par magie, à peine quelques minutes plus tard, J.K. Rowling a exaucé le vœu de Kate. « J’aime le fait que tu fasses un travail sur toi pour guérir et te protéger. Tu l’as mérité. J’espère que ça t’aidera », a tweeté la Britannique, publiant une photo répondant exactement aux attentes de la jeune fan : un « Expecto Patronum » rédigé de la main de l’écrivain, rapporte The Independent.

Dans le roman, le sortilège du « Patronus » permet de faire apparaître un bouclier protecteur, qui prend généralement la forme d’un animal, pour se protéger des détraqueurs, des créatures hostiles.

Une image forte pour Kate, encore en proie à ses vieux démons. Ravie et surprise, la jeune femme a aussitôt partagé sa joie sur le réseau social.

Et elle compte bien se faire tatouer cette œuvre originale très prochainement, qui espère rencontrer son idôle. « Je ne peux pas m’empêcher de me demander : Et si Jo [J.K. Rowling] voit un jour mon tatouage, je ne me remettrai pas de ça non plus », a tweeté samedi la jeune femme, qui vit toujours sur son petit nuage.

Ce n’est pas la première fois que J.K. Rowling vient en aide à une jeune fan sur le réseau social. Il  a quelques mois sur Twitter, elle avait déjà répondu à l'appel au secours d'une adolescente en détresse.