Twitter répond aux insultes racistes d'Azealia Banks avec des «selfies au curry»

TROLL Sur Twitter, la chanteuse américaine a insulté l'ancien membre de One Direction Zayn Malik et choqué de nombreux internautes...

L.C.

— 

Sur Twitter, @ssshailee a régai aux insultes racistes de la chanteuse américaine Azealia Banks.
Sur Twitter, @ssshailee a régai aux insultes racistes de la chanteuse américaine Azealia Banks. — Capture du compte Twitter de @ssshailee

Répondre à la haine par un selfie. C’est ce qu’ont choisi de faire des centaines d’internautes d’Asie du Sud-Est après la diatribe d’Azealia Banks contre Zayn Malik, ancien membre du groupe One Direction. Sur Twitter, la chanteuse de hip-hop a traité mardi le musicien britannique aux origines pakistanaises de « curry scented bitch », expression que l’on pourrait traduire par « salope qui sent le curry ». Après cette sortie raciste, la chanteuse s’est fait suspendre son compte par le réseau social. Mais l’affaire Zayn n’est pas terminée.

>> A lire aussi : Azealia Banks privée de Twitter après des propos racistes

Les violentes insultes proférées par la chanteuse de 24 ans (qui n’en est pas à son premier scandale) ont choqué de nombreux internautes, qui se sont réjouis de la disparition de son compte injurieux. Dans le monde entier, des internautes originaires de l’Asie du sud-est ont décidé de détourner l’insulte de « curry scented bitch » en postant des selfies accompagnés de ce mot-dièse sur les réseaux sociaux.

Captures de selfies postés sur Twitter avec le mot-dièse #CurryScentedBitch
Captures de selfies postés sur Twitter avec le mot-dièse #CurryScentedBitch - Twitter

« Expliquez-moi en quoi être une #CurryScentedBitch est une mauvaise chose ? », écrit Jasmin, une habitante de Gurgaon dans l’État indien de l’Haryana.

Pour de nombreuses jeunes femmes, ces selfies ont aussi été l’occasion d’affirmer leur fierté d’être de nationalité indienne, pakistanaise ou bangladaise ou d’être originaire de cette région de l’Asie.

« #CurryScentedBitch et fières », écrivent deux autres jeunes femmes depuis Londres.

Le blogueur canadien d’origine pendjabie [le Pendjab est un Etat du nord-ouest de l’Inde] s’était déjà étonné, avec humour, de l’emploi du mot curry comme insulte.

Et utiliser comme insulte le nom de l’Etat indien du Pendjab est aussi indigne…