Canada: Il traduit des noms de magasins anglais en français pour se moquer d'une loi québécoise

LANGUE Au Québec, une nouvelle loi pourrait obliger les marques en anglais à traduire leur nom en français...

L.C.

— 

Adam Polka a détourné l'enseigne de restauration rapide Burger King.
Adam Polka a détourné l'enseigne de restauration rapide Burger King. — Adam Polka via Facebook

Ah, le Québec, son accent chantant et ses savoureuses  traductions de films anglo-saxons… Les anglicismes sont généralement honnis au Québec, même dans le domaine des affaires car la loi prévoit que « le nom d’une entreprise qui fait des affaires au Québec doit être en langue française ». Jusqu’à présent, certaines marques de groupes internationaux contestaient cette mesure, mais le gouvernement québécois est revenu à la charge la semaine dernière avec un nouveau projet de loi de « francisation » des affichages commerciaux.

Un nouveau règlement de « francisation »

Le nouveau règlement oblige toutes les entreprises à afficher des mots en français sur les pancartes ou les supports d’affichage de leur marque de commerce anglaise. La chaîne KFC (Kentucky Fried Chicken) s’est pliée à cette règle depuis plusieurs années, en arborant des enseignes « Poulet Frits du Kentucky » dans ses restaurants québécois.

Mais de nombreuses enseignes avaient jusqu’à présent refusé de traduire leur nom. Concrètement, la chaîne Starbucks pourrait par exemple devoir afficher « Les cafés Starbucks » sur ses vitrines et panneaux. De nombreux Québécois critiquent cette mesure, soit parce qu’ils la jugent insuffisante pour protéger la francophonie, soit parce qu’ils estiment qu’il s’agit d’une entrave à la liberté des entreprises.

Un Canadien a choisi Photoshop comme arme pour critiquer ce règlement. Adam Polka a détourné des enseignes de marques connues en les traduisant en français, de manière très littérale. Il a posté les montages sur sa page Facebook dans un album baptisé «  Quebec Stores are French Now » (« Les magasins du Québec sont désormais français »). Ses montages ont amusé de très nombreux internautes canadiens et ils ont même été relayés  dans les médias nationaux.

« Roi des Hambourgeois », « La boutique du corps »…

Ainsi, la chaîne de fast-food (pardon, de restauration rapide) Burger King devient littéralement « Roi des Hambourgeois ».

Publié par Adam Polka sur samedi 7 mai 2016

Même traduction très littérale pour la marque de vêtements Gap qui devient « Ecart ».

Publié par Adam Polka sur samedi 7 mai 2016

Le grand magasin Best Buy devient « Meilleur Achat ».

Publié par Adam Polka sur samedi 7 mai 2016

La chaîne de cosmétiques The Body Shop devient « La boutique du corps ».

Publié par Adam Polka sur lundi 9 mai 2016

« C’est de l’humour, pour montrer que beaucoup de noms de marques en anglais n’ont pas vraiment de sens », a déclaré Adam Polka au site Montreal Gazette. « Je trouve cela rafraîchissant de voir que les anglophones et les francophones sont du même avis quant à l’absurdité de ces traductions ».