Pas cool: Une amitié sur deux ne serait pas réciproque

ETUDE Sympas les potes...

A.B.

— 

Il y a de quoi être triste, quand on sait qu'une amitié sur deux n'est pas réciproque.
Il y a de quoi être triste, quand on sait qu'une amitié sur deux n'est pas réciproque. — REX/REX/SIPA

C’est dimanche, il fait beau, mais comme ça ne va pas durer on prépare déjà le terrain en plombant un peu l’ambiance. Selon une étude publiée dans la très sérieuse revue scientifique Plos One, la moitié des amitiés ne seraient pas réciproques, rapporte le New York Mag. Bonjour tristesse.

« Je ne le connais pas »

Il paraît que les vrais amis, on les compte sur les doigts d’une main. Et ben il va peut-être falloir revoir ces chiffres à la baisse. Des chercheurs du prestigieux Massachusetts Institute of Technology (MIT) ont mené une étude aux résultats pas très réjouissants. Pour arriver à leurs conclusions, ils ont étudié un échantillon de 84 étudiants adultes (âgés de 23 à 28 ans) à qui ils ont demandé d’évaluer leur degré d’amitié avec chacun de leurs « amis », en leur affectant une note comprise entre 0 à 5.

Pour faire simple : 0 = je ne le calcule pas/je ne le connais pas, 3 = on est potes et 5 = c’est mon meilleur ami pour la vie. Chacun des 84 participants a ainsi rempli un questionnaire pour noter ses camarades, mais aussi pour indiquer quelle note il pensait recevoir de leur part. Et le résultat a été édifiant : si dans 94 % des cas, l’adulte qui considérait son camarade comme un ami pensait que c’était réciproque, seules 53 % des amitiés se sont révélées l’être réellement.

Mais pas la peine pour autant d’aller noyer son chagrin dans le pot de pâte à tartiner, l’éventail de personnes interrogées, plutôt mince, n’est pas représentatif de la majorité (enfin on l’espère). Et puis, vous le savez qu'il y a plein de gens qui vous aiment hein.