«The Walking Dead»: Universal recherche des zombies pour sa nouvelle attraction

AVIS AUX AMATEURS Si vous êtes aux Etats-Unis et que vous cherchez un petit boulot…

A.B. avec AFP

— 

Des candidats au casting organisé par Universal, qui recherche une centaine de zombies.
Des candidats au casting organisé par Universal, qui recherche une centaine de zombies. — V.MACON / AFP

Troy Zimmerman a faim. Il titube, pousse un grognement terrible avec des cordes vocales qui en d’autres temps ont dû fonctionner normalement, et avec l’air un peu raide, poursuit en boitant bas sa quête de chair fraîche.

>> A lire aussi: «The Walking Dead»: Un parc d'attractions va ouvrir ses portes cet été à Hollywood

100 zombies recherchés

Troy n’est pas (encore) un zombie. Designer indépendant avec une moustache à la Hercule Poirot, ce gaillard de 45 ans est l’un des plus de 1.000 prétendants qui tentent leur chance pour une audition destinée à trouver des acteurs pour une nouvelle attraction dans le parc d’attractions Universal Studio à Los Angeles.

Celle-ci mettra les visiteurs dans la peau des héros de la série « The Walking Dead », qui essaient de survivre en échappant à des hordes de zombies, ces morts-vivants peu causants qui se nourrissent de chair humaine. « Je ne travaille que six mois par an et donc tout ce que je peux faire pour gagner de l’argent le reste de l’année et pour monétiser mon côté inquiétant, je prends ! », explique ce natif de San Jose en marge de son audition.

Universal recherche 100 zombies et survivants humains pour son attraction permanente qui doit ouvrir cet été.

Les visiteurs seront plongés dans une ambiance d’apocalypse dans une zone infestée de zombies. Les candidats pour ce casting original ont été invités à se présenter sans maquillage, mais ceux qui seront engagés ressembleront au final exactement aux zombies de « The Walking Dead », une des séries les plus populaires de l’histoire des chaînes câblées aux Etats-Unis.

Plonger dans l’univers de la série

Pour trouver les meilleurs morts-vivants, Universal s’est allié avec l’équipe des créateurs de la série télévisée, dont le spécialiste absolu des effets spéciaux ès zombies, Greg Nicotero. Il recréera les maquillages et costumes qui ont effrayé des millions de téléspectateurs depuis six saisons.

« On veut que les visiteurs aient l’impression d’arriver dans « The Walking Dead » et qu’ils soient eux-mêmes des acteurs dans ce monde », explique le directeur créatif John Murdy. « Donc très vite dans l’attraction vous serez contactés par un survivant qui vous expliquera que l’endroit où vous vous trouvez n’est pas sûr. Vous devrez vous échapper vers un autre endroit », poursuit-il.

Les premières dizaines de postulants, la plupart dans la vingtaine et qui cherchent un premier vrai rôle, font la queue et attendent leur tour nerveusement. « J’espère être choisi et que ça va lancer ma carrière », résume Eric Mejia, jeune homme de 19 ans sans emploi qui a passé la nuit précédente à visionner des films de zombies et à s’entraîner devant son miroir.

Des zombies « ennuyeux »

John Murdy a une certaine expérience en la matière. Il a entraîné ces dernières années des dizaines d’acteurs pour être des zombies chez Universal, dans le cadre d’autres projets, et il en connaît un rayon sur les petites habitudes des personnages revenus d’entre les morts. Malheureusement, il sait que les aspirants commencent presque tous en faisant la même chose.  « Ce sera forcément l’épaule droite ou l’épaule gauche, ils feront comme s’ils ont un bras mort, et une jambe morte… mais si tous les acteurs font cela, c’est assez ennuyeux », relève-t-il.

Un jury composé des esprits créatifs les plus brillants d’Universal, tous spécialistes de la chose zombie, est chargé de sélectionner les meilleurs morts-vivants. Les candidats sont conduits dans une grande salle et doivent montrer leurs talents, d’abord en groupe, puis individuellement. La majorité fait aussitôt le « zombie ennuyeux » décrit par John Murdy, mais certains ont visiblement réfléchi davantage à leur personnage.

John Murdy apprécie que ses acteurs s’interrogent sur qui était leur personnage avant qu’il ne devienne un zombie : comment il vivait, comment il est mort, comment leur mort affecte leur manière de revenir parmi les vivants.

« La première chose que je leur demande, c’est de trouver qui ils sont en tant que zombie, explique le spécialiste des effets spéciaux. Nos acteurs doivent créer leur propre passé, leur propre histoire ».