VIDEO.L'armée chinoise se met au rap pour recruter: l'art de la com' au service de l'art de la guerre

DÉFENSE Terminée la pop chinoise utilisée pour la précédente campagne annuelle, cette année, l’armée se lance dans un rap plutôt agressif…

H.S.

— 

Capture d'écran du clip diffusée jeudi 28 avril par l'armée chinoise.
Capture d'écran du clip diffusée jeudi 28 avril par l'armée chinoise. — People's Daily

Terminées l’imagerie kitsch et la bande-son pop. L’armée chinoise a lancé jeudi 28 avril sa campagne annuelle de recrutement et le ton a changé. Intitulée « Déclaration de guerre », la vidéo met en scène des soldats de l’armée de terre, de l’air, de la marine le tout rythmé par un rap chinois relativement agressif. Un choix qui suscite sur les réseaux sociaux autant le malaise que la fascination.

Comme toutes les armées du monde, l’état-major chinois a compris qu’il fallait avoir recours aux mêmes codes culturels que ceux des soldats qu’il vise à recruter. Jean-Vincent Brisset, ex-responsable des relations militaires avec l’Asie et l’Amérique du Sud à l’État-major des armées françaises, désormais directeur de recherches à l’IRIS, a décrypté pour 20minutes cette nouvelle campagne.

Développer un corps de sous-officiers qualifiés

« Il est clair que le ton est un peu plus violent et un peu plus nationaliste que les fois précédentes. La carte nationaliste marche très bien en ce moment en Chine », avance l’ex-pilote de chasse. « L’armée chinoise tente de développer son corps de sous-officiers et a donc besoin de recruter des soldats qualifiés et éduqués. Avec ce clip, on comprend bien qu’il s’agit de viser une classe urbaine et non paysanne comme cela pouvait être le cas avant ».

En France,l’armée de Terre avait multiplié les incursions visuelles au sein de certains jeux vidéo pour s’adresser directement aux jeunes qu’elle souhaitait toucher. Enfin, autre enseignement à tirer de cette vidéo selon lui, le poids grandissant de Xi Jinping, à la tête du parti Communiste chinois : « Il a visiblement réussi à éliminer ses adversaires au sein de l’Armée populaire de libération (APL). Il a besoin de consolider son pouvoir, c’est pour cette raison qu’il accentue l’argument nationaliste ».

« Être cool » mais pas que…

Cité par le site d’information chinois, The People’s Daily, le colonel Wu Qian, porte-parole du ministère de la Défense a déclaré : « Un jeune homme ne se doit pas seulement d’être cool mais doit aussi se montrer responsable à l’égard de la Nation et de sa sécurité ». Et c’est exactement ce message que l’on retrouve dans ce clip selon Jean-Vincent Brisset : « Ils s’adressent à une génération passionnée de jeux vidéo et notamment de jeux violents qui cartonnent en Chine, le tout en essayer de monter en gamme côté recrues ».

>> A lire aussi : Tensions entre Pékin et Manille: L'armée américaine envoie 275 militaires aux Philippines

En 2015, la Chine s’est hissée à la 2nde place au classement des budgets militaires, ce dernier s’élevant à 145 milliards de dollars. Objectif pour Xi Jinping, disposer d’une armée en ordre de bataille à l’occasion du 19e congrès du Parti communiste chinois prévu pour 2017.