A 10 ans, il aurait pu casser Instagram et finit par empocher 10.000 dollars

PIRATE Un Finlandais âgé de 10 ans a découvert une faille dans le réseau social inconnue des ingénieurs d'Instagram...

L.C.

— 

Instagram va sans doute revoir toute sa politique de sécurité (illustration).
Instagram va sans doute revoir toute sa politique de sécurité (illustration). — Denis Closon/ISOPIX/SIPA

A dix ans, Jani est (un peu) en avance en matière d’informatique. Ce Finlandais a découvert une faille de sécurité dans la plateforme de partage de photos Instagram, rapporte le site Gizmodo  qui a repéré l’histoire dans le tabloïd finlandais Iltalehti mardi.

Effacer toutes les légendes… même celles de Justin Bieber

Jani a découvert une faille colossale dans la sécurité des serveurs d’Instagram. « J’aurais pu effacer toutes les légendes des photos des utilisateurs, même celles de Justin Bieber », a raconté le garçon à Iltalehti. Imaginez un peu le chaos si toutes les légendes des photos du chanteur canadien avaient disparu… Pour rappel, les photos Instagram de Justin Bieber ont généré tant de « like » qu’elles ont provoqué un bug en surchargeant les serveurs de l’application en novembre dernier.

>> A lire aussi: Instagram teste un nouveau design en noir et blanc pour son interface

Au lieu d’utiliser cette découverte à mauvais escient, Jani, en gentil hacker, a préféré contacter les équipes de Facebook, qui a racheté l’application en 2012. Les ingénieurs ont ensuite pu développer une solution pour supprimer cette faille informatique. Il leur a tout de même fallu quelques jours.

Depuis quelques mois, Jani se passionne pour le code. Avec son frère jumeau, il a appris à traques les bugs informatiques grâce à des tutoriels vidéo YouTube. Mais le fait qu’un garçon de dix ans découvre une faille de sécurité passée inaperçue pour les concepteurs de l'application valorisée à plus de 35 milliards de dollars (fin 2014) a de quoi forcer l’admiration.

Une prime de 10.000 dollars

En récompense, Jani a reçu une somme de 10.000 dollars (environ 8.700 euros) de la part de Facebook qui dispose depuis 2011 d’un « programme de signalement de bogues » (ou bug bounty en anglais) pour inciter les cracks de l’informatique à signaler les failles. Avec cette prime, Jani souhaite acheter des vélos pour son frère jumeau et lui.

Jani est la plus jeune personne à avoir jamais signalé une faille à Facebook. Plus tard, il veut devenir expert en sécurité informatique. On dirait qu’il est sur la bonne voie…

>> A lire aussi: Instagram censure la photo d’un gâteau qui ressemble vaguement à un téton