Des questions? Rama Yade se fait méchamment troller sur Twitter

FAUSSE BONNE IDEE Après avoir annoncé qu’elle était candidate à la présidentielle de 2017, Rama Yade a voulu jouer aux questions-réponses sur les réseaux sociaux. Et ce qui devait arriver arriva…

L.C.

— 

Rama Yade le 28 janvier 2016 à Paris, lors d'une manifestation contre la visite du président iranien Hassan Rohani.
Rama Yade le 28 janvier 2016 à Paris, lors d'une manifestation contre la visite du président iranien Hassan Rohani. — HARSIN ISABELLE/SIPA

Il y a des choses à ne pas faire sur les réseaux sociaux quand on est une personnalité politique. Demander à la cantonade aux internautes s’ils ont des questions à vous poser est la garantie de recevoir en retour un flot de commentaires inutiles comme seule la Toile peut en produire. Rama Yade n’a pas échappé à la règle. Après avoir annoncé jeudi  qu’elle se lançait dans la course à la présidentielle sans passer par la primaire de la droite et du centre, l’ex-membre de l’UMP et du Parti Radical (dont elle a été  définitivement exclue en octobre dernier) s’est tourné vers les réseaux sociaux.

>> A lire aussi : Ces politiques qui tournent sept fois leur pouce avant de tweeter... et les autres

« Commencez à poser vos questions sur Twitter ou Facebook ! », a-t-elle lancé sur son compte Twitter. Erreur… Car bien sûr, les internautes lui ont envoyé de très nombreuses questions, mais pas forcément celles que l’ex-secrétaire d’Etat aux Droits de l’homme attendait.

Ainsi, un twitto lui demande, au sujet du morceau culte de Prince, décédé jeudi : « A votre avis Purple ça veut plutôt dire violet ou pourpre ? »

Un autre lui soumet un exercice de mathématique :

Et certain ressortent la fameuse histoire de la robe bleue et noire qui avait obsédé la Toile il y a plus d'un an.

« Laine ou pilou ? », s’interroge un passionné de pyjamas :

D’autres ont ressorti de vieilles photos :

S’ils n’ont pas boudé leur plaisir, les internautes ont reconnu que l’attaque était facile. « Des perches comme ça… dur de ne pas les saisir ! », écrit un twitto. « Faut bien reconnaître que c’est tentant… Très tentant », renchérit un autre.

Et certains ont même conseillé à la candidate de se trouver une autre équipe de communication pour éviter ce genre de flop à l’avenir…