#NuitDebout: Les intox à ne pas croire autour du mouvement

DESINTOX «20 Minutes» fait le point sur plusieurs photos apparues ce derniers jours sur les réseaux sociaux...

T.L.G.

— 

Des centaines de personne rassemblées pour la "Nuit debout" le 7 avril 2016 place de la République à Paris
Des centaines de personne rassemblées pour la "Nuit debout" le 7 avril 2016 place de la République à Paris — MIGUEL MEDINA AFP

#NuitDebout est largement relayé sur les réseaux sociaux. Revers de ce succès, le mouvement de contestation est également touché par les rumeurs et les désinformations. De fausses photos, censées illustrer les manifestants, ont notamment circulé sur Internet. 20 Minutes fait le point.

1. Un casseur frappe un policier à terre. FAUX


Dimanche, Patrick Le Fur, secrétaire départemental FN du Finistère, partage sur Twitter une photo montrant un manifestant frappant un policier à terre à l’aide d’une barre métallique. « Impunité des gauchistes qui agressent les forces de l’ordre. Valls & Cazeneuve 1 commentaire ? », s’indignait-il. Problème : le cliché datait de 2009. Il a été pris par Milos Bicanski lors d’une manifestation à Athènes en Grèce, comme le montre cet article de NBC News.

2. Un policier à terre. FAUX

Das le même registre, cette photo d’un policier à genou a circulé sur les réseaux sociaux. Elle date pourtant de juillet 2014, lors d’une manifestation pro-palestinienne à Paris, comme l’illustre par exemple cet article des DNA.

3. Une photo de la place République noire de monde. FAUX

Samedi, un internaute britannique partage une photo de la place de la République noire de monde, avec ce commentaire. « Ce cliché des manifestations Nuit Debout à Paris m’a coupé le souffle ! Prochaine semaine à Londres… ».

Le tweet a été partagé près d’un millier de fois. Mais s’il s’agit bien de la place de la République, l’image date du 11 janvier dernier lors de la marche républicaine organisée après les attentats de Paris.

4. Un policier en civil avec un autocollant CNT. A priori VRAI

Une photo, remarquée par le Parisien, a également été relayée sur Facebook et Twitter. On y voit ce qui semble être un policier en civil avec un autocollant CNT (syndicat anarchiste) collé sur la jambe gauche. Difficile de se prononcer sur l’authenticité du cliché.

Le quotidien francilien assure qu’il s’agit d’une vraie photo, prise le 9 avril, dans le cortège parisien. « Il y avait une dizaine de policiers en civil, dont plusieurs avec des casques et des matraques télescopiques. Ils chargeaient en même temps que les CRS », affirme l’auteur du cliché, le journaliste Nicolas Thomasset,interrogé par leParisien.fr.