VIDEO. Un avion passe à quelques centimètres d’un touriste qui le prenait en photo

FRAYEUR L’appareil se préparait à atterrir…

M.C.

— 

Un touriste a été frôlé par un avion sur l'île de Saint-Barthélémy.
Un touriste a été frôlé par un avion sur l'île de Saint-Barthélémy. — Capture d'écran/Facebook/SXSEB

Il voulait photographier des avions de près, mais sans doute pas autant. Un touriste qui se trouvait à proximité d’un aéroport, sur l’île antillaise de Saint-Barthélémy, a été frôlé à la main par un appareil qui s’apprêtait à atterrir, une scène presque irréelle qui a été filmée par une caméra à 360 degrés.

Le vidéaste Sébastien Politano se trouvait juste à côté du touriste, à quelques mètres de l’aéroport Saint-Jean-Gustave III, considéré comme l’un des plus dangereux au monde malgré son cadre idyllique. C’est lui qui a capturé l’incident avec la caméra à 360 degrés qu’il était en train de tester. « L’homme a senti la roue de l’avion toucher sa main droite », raconte-t-il au Daily Mail. « Il a juste dit : "il m’a touché la main ! Il m’a touché la main !", mais à ce moment-là il ne savait pas la chance qu’il avait eue. » Quelques instants après, le touriste aurait continué à prendre des photos, souriant à la caméra.

Oups Landing Saint-Barth

Posté par SXSEB sur mercredi 6 avril 2016

Le vidéaste, qui a lui-même baissé la tête en s’apercevant du danger, dit n’avoir réalisé à quel point le touriste était proche de l’avion qu’en revoyant les images qu’il avait filmées. Les deux hommes s’en tirent à bon compte, aux abords de cet aéroport dont la piste d’atterrissage, très courte, est coincée entre une plage et une montagne, obligeant les avions à frôler la route. Seuls de petits appareils peuvent s’y poser et les pilotes doivent suivre une formation spéciale.

Atterrissages périlleux à l’aéroport Saint-Jean-Gustave III :