Une Espagnole passe 56 heures au téléphone à cause d’un faux numéro surtaxé

ARNAQUE La vieille dame espérait trouver un emploi à son fils…

A.Ch.

— 

Téléphone à cadran. Photo d'illustration.
Téléphone à cadran. Photo d'illustration. — APESTEGUY/SIPA

La crise profite à certains : une arnaque téléphonique promettant des emplois a conduit une Espagnole de 68 ans à passer 56 heures au téléphone. Elle espérait trouver un emploi à son fils grâce à un numéro surtaxé pour lequel elle avait vu une publicité à la télévision. Elle s’en finalement sortie avec une facture de téléphone de 1.400 euros, et pas d’emploi pour son fils, rapporte El Pais.

Sonneries dans le vide

La dame a expliqué que son fils de 36 ans ne parvenait pas à trouver du travail et était déprimé. Il ne pouvait payer ses factures qu’avec l’aide de la pension vieillesse de sa mère. Lorsque la vieille femme a vu une publicité promettant « appelez-nous et nous vous aidons », elle n’a donc pas hésité. Et, avec l’aide de litres de café, est restée au bout du fil pendant 56 heures, angoissée à l’idée que l’appel soit coupé. Peine perdue, personne n’a répondu.

Réalisant qu’il s’agissait d’une arnaque téléphonique, elle a contacté une association de défense des consommateurs qui a réussi à obtenir une réduction conséquente de sa facture mirobolante de 1.400 euros.