Paris sur la taille du pénis de Donald Trump.
Paris sur la taille du pénis de Donald Trump. — paddypower.com

PARIS

Les Anglais peuvent parier sur la taille du pénis de Donald Trump

Mais les paris seront annulés si elle n’est pas révélée d’ici la fin de l’année 2016…

On le sait, les bookmakers anglais parient sur tout et n’importe quoi : le résultat du concours Miss Monde, le prénom des « royal babies », le prochain pape… Paddypower, l’un de ces bookmakers, propose aujourd’hui de parier sur la taille du pénis de Donald Trump. Celui-ci avait en effet déclaré en plein meeting, le 4 mars dernier, qu’il n’y avait « aucun problème de ce côté » en réponse à son adversaire Marco Rubio qui prétendait que Trump avait de petites mains et donc qu’il « devait y avoir autre chose de petit ».

>> A lire aussi : Primaire américaine 2016: La taille du pénis de Donald Trump s'invite dans les débats

Trump gâté par la nature ?

Ça vole donc très haut du côté de la primaire américaine et les bookmakers anglais se sont jetés sur l’occasion pour lancer les paris. Les Britanniques peuvent ainsi miser de l’argent sur la taille « au garde-à-vous de la virilité de Donald Trump ». Assez étonnamment, les parieurs imaginent Donald Trump plutôt gâté par la nature : ils ont parié en majorité sur une taille comprise entre 17,8cm et 20,3cm. Suit, à 3 contre 1, la taille maximale proposée de plus de 22,8cm, certainement un effet du fameux humour anglais. En revanche, la théorie du micro-pénis, qui a valu à une artiste d’être censurée par Facebook, ne semble pas convaincre les parieurs : la taille inférieure à 10,16cm est cotée à 50 contre 1.

Selon une étude récente, la taille moyenne d’un pénis en érection est de 13,12cm, un chiffre qui rassemble pourtant peu de parieurs puisqu’il est côté à 10 contre 1. Les paris ne seront toutefois récompensés que si la véritable taille est révélée avant la fin de l’année 2016. Que le plus gros gagne.