Elle ravitaillait un détenu en remplissant son soutien-gorge

INSOLITE Téléphones, cash, cigarettes et même de la viande, la jeune femme avait pensé à tout, sauf à se faire pincer...

A.B. avec AFP

— 

Un gardien dans le couloir d'une prison
Un gardien dans le couloir d'une prison — Jacques Demarthon AFP

Une habitante du Petit-Quevilly (Seine-Maritime) a été interpellée et placée en garde à vue pour avoir ravitaillé un détenu de Rouen, en chargeant à bloc son soutien-gorge, a-t-on appris vendredi de source policière.

Un inventaire à la Prévert

Agée de 26 ans, cette femme a expliqué à la police avoir voulu déjouer les contrôles. Et pour cause, ce qu’elle avait placé dans son bustier relève d’un inventaire à la Prévert : 5 mini-téléphones portables avec chargeurs, 1 carte SIM, 75 cigarettes, 5 g de cannabis, 2 paquets de feuilles à rouler, 1 recharge pour cigarette électronique, 20 euros en liquide, et 2 paquets de viande…

Elle devrait être jugée en comparution immédiate pour remise illicite d’objets en milieu carcéral et détention illicite de stupéfiants.

Quant au détenu, il n’a pu conserver que la viande.