VIDEO. Les femmes ont un problème avec les Emojis: ils sont sexistes

SEXISME Une mariée, une pin-up ou des ongles vernis, c'est la foire aux clichés...

H.S.

— 

Danseuse de flamenco, mariée ou princesse, l'image de la femme est quelque peu limitée dans le choix des emojis.
Danseuse de flamenco, mariée ou princesse, l'image de la femme est quelque peu limitée dans le choix des emojis. — H.S/20minutes

Six millions d’emojis sont envoyés chaque jour à travers le monde. Que l’on soit lassé ou totalement accro, ce descendant du smiley s’est peu à peu imposé dans nos usages numériques. Dès leur apparition, plusieurs voix ( même celle de Miley Cyrus) se sont élevées pour dénoncer le manque de diversité ethnique dans le panel disponible. La fronde a été si virulente qu’aujourd’hui six couleurs de peau différentes existent dans la bibliothèque d ’emojis.

Pour autant, un autre problème demeure, celui des stéréotypes sexistes véhiculés par ces icônes si populaires, notamment chez les jeunes. Grimée en patineuse, en pin-up, en mariée ou en princesse, la femme est inexistante dans la rubrique « sport » et porte exclusivement des habits roses. Un constat qu’a choisi de dénoncer la marque de serviettes et tampons Always, dans une vidéo diffusée mercredi 2 mars.

Une campagne menée en Angleterre

Outre-Manche, une autre marque de protections intimes, Bodyform, a lancé sur Twitter une campagne de sensibilisation intitulée «#Femojis», appelant les développeurs d’emojis à intégrer des alternatives pour parler, entre autres, des menstruations.

Une pétition a également été mise en ligne pour instaurer ces nouvelles icônes, plus proche de la réalité des femmes.