VIDEO. Volkswagen: Un canular crée le malaise lors d'une présentation

VOITURE Le comédien britannique Simon Brodkin, à l’origine de la farce, s’était déjà attaqué à Sepp Blatter, l'ex-président de la Fifa, l’été dernier…

H.S.

— 

Le comédien Simon Brodkin a été expulsé du salon après son canular.
Le comédien Simon Brodkin a été expulsé du salon après son canular. — FABRICE COFFRINI / AFP

« Excusez-moi, j'ai le nouveau boîtier tricheur, j'aimerais l'installer !». C'est en ces termes que le comédien britannique, Simon Brodkin (alias Jason Bent) a débarqué, lundi 29 février, sur la scène du salon de l'automobile de Genève. Affublé d'une tenue de mécanicien Volkswagen, l'humoriste a suscité un certain malaise. 

Juergen Stackmann, le dirigeant de Volkswagen, a mis quelques minutes avant de réaliser ce qu'il était en train de se passer.

Simon Brodkin est un habitué du « canular politique ». L'été dernier, il s'était fait connaître du monde entier en jetant de faux billets au visage de Sepp Blatter, alors à la tête de la Fifa et soupçonné de corruption. Cette fois, le comédien a voulu apporter sa contribution au débat suscité par le scandale des moteurs Diesel truqués. 

Le constructeur allemand avait admis en septembre avoir équipé onze millions de véhicules, surtout en Europe, d’un logiciel pouvant fausser la mesure du NOx, l'oxyde d’azote. Des véhicules de marque VW, Audi, Seat et Skoda sont concernés, ainsi que des véhicules utilitaires. Près d’un million de véhicules sont concernés dans l’Hexagone et «  une action de service après-vente » destinée à corriger ce logiciel est en cours.