Ses chaussures-revolver compliquent son contrôle à l'aéroport

AVION Le personnel chargé de la sécurité à l’aéroport de Baltimore n’a pas apprécié les goûts vestimentaires d'une passagère…

H.S.

— 

L'agence américaine pour la sécurité dans les transports a publié la photo des chaussures sur son compte Twitter.
L'agence américaine pour la sécurité dans les transports a publié la photo des chaussures sur son compte Twitter. — TSA

Des talons en forme de canon de revolver et des bracelets surmontés de balles, voilà ce qu’ont découvert, sur une passagère, les agents de sécurité de l’aéroport international de Baltimore aux Etats-Unis, lundi 29 février. Au-delà de l’aspect esthétique douteux de cette « Bond Girl », comme l’ont renommée les internautes sur Twitter, ce look guerrier est avant tout proscrit lorsque l’on prend l’avion.

« Nous n’autorisons ni les répliques d’armes à feu ni les munitions », a signalé à CNN la porte-parole de la TSA, l’agence nationale en charge de la sécurité dans les transports. La passagère a été informée qu’elle ne pouvait pas non plus emporter son attirail dans son bagage à main. Après une tentative de négociations avec les agents de sécurité, la jeune femme a finalement abandonné ses accessoires pour ne pas rater son vol.

Le modèle serait produit par la marque « Pleaser Shoes », qui se revendique comme « leader de la chaussure sexy et alternative ». Sur son compte Twitter, la firme a toutefois publié un message au sujet de la passagère aux pieds armés : « Les gars, prenez des décisions intelligentes quand vous voyagez. On détesterait apprendre que vous loupiez votre avion ou que vous perdiez vos Pleaser Shoes ». C’est vrai, ça flinguerait carrément l’ambiance.