VIDEO. Allemagne: Un maire révèle accidentellement qu'il visite des sites porno

PORNOGRAPHIE Thomas Köppl a publié une capture d'écran malheureuse sur Facebook...

N.Beu.

— 

Illustration d'un homme devant un ordinateur.
Illustration d'un homme devant un ordinateur. — SUPERSTOCK/SIPA

Oups. En Allemagne, le maire d’une petite ville située près de Hambourg a été pris en flagrant délit de visite de sites porno, raconte le quotidien Bild.

Thomas Köppl, maire de Quickborn, marié et père de deux enfants, en a fait la révélation accidentelle sur Facebook, selon un récit du tabloïd publié dimanche. L’élu de la CDU (parti de droite dont fait parti Angela Merkel) participait à une discussion pourtant très sérieuse sur l’AFD, le parti allemand anti-immigration. Voulant discréditer ses dernières propositions, il a publié un extrait de la constitution. Sauf qu’il n’a pas pris soin de nettoyer la capture d’écran mise en ligne sur le réseau social…

Les internautes ont alors rapidement remarqué les six onglets ouverts sur le navigateur de Köppl. « German slut », « Punishment porn », « BDSM »… S’apercevant de son erreur, Köppl a évidemment supprimé sa publication. Trop tard. Le maire a finalement expliqué qu’il se trouvait en vacances dans le sud du Tyrol et qu’il y a entendu un groupe de jeunes hommes parlant de BDSM (bondage et discipline, domination et soumission, sadomasochisme). N’ayant jamais entendu parler de ce concept, l’élu s’est logiquement mis en quête de corriger son ignorance. Merci Internet.