Une herbe provoque la panique en Australie

NATURE Cette herbe sèche vole et envahit les maisons…

A.Ch.

— 

Une herbe sèche envahit une région australienne.
Une herbe sèche envahit une région australienne. — Capture d'écran

La petite ville de Wangaratta, au nord de Melbourne, va-t-elle disparaître sous les herbes sèches ? Une herbe, présente partout en Australie, est en train d’envahir la région : les habitants ont beau déblayer leurs allées, maisons et terrasses, elle revient de plus belle.

 

#Wangaratta homes blanketed by tumbleweed.. And the residents are fed up !! Tonight at 6.. pic.twitter.com/J0eUiULZeo

— Teegan Dolling (@tdolling) February 17, 2016 % 5Etfw" target = "_blank">

 

Aucun risque pour l’homme

Cette plante, Panicum effusum pour les botanistes ou « panique chevelue », est une plante australienne assez courante. Mais cette année, la sécheresse qui a frappé l’Etat de Victoria a provoqué l’assèchement des plantes et ont favorisé leur dispersion. Epuisant pour les habitants qui passent leur temps à passer le balai, cette plante n’est toutefois pas nocive pour l’homme ni pour les chiens et chats domestiques. Seuls les moutons peuvent être victimes de photosensibilité s’ils en consomment en grande quantité.

Interpellée par les habitants de la ville, la mairie a reconnu son impuissance face à la dispersion des plantes. « Ce n’est pas quelque chose que nous pouvons empêcher », a expliqué un porte-parole de la ville.

Mots-clés :