J. K. Rowling répond à l'appel au secours d'une fan de Harry Potter

GENEROSITE L’auteur de la saga « Harry Potter » a trouvé le temps d’envoyer un message chaleureux à une lectrice déprimée…

L.C.

— 

L'auteure J. K. Rowling le 7 juillet 2011 à Londres.
L'auteure J. K. Rowling le 7 juillet 2011 à Londres. — KPB/WENN.COM/SIPA

J. K. Rowling ou comment redonner le sourire à une personne dépressive d’un coup de baguette magique, ou plutôt d’un coup de clavier. L’auteure a beau être une femme occupée, elle a pris le temps de répondre sur Twitter à une jeune lectrice qui lui faisait part de sa souffrance. Le message bienveillant de la créatrice de Harry Potter a ému de nombreux internautes.

« Pourriez-vous s’il vous plaît m’apprendre comment repousser les détraqueurs qui sont sous mon lit ? Je suis fatiguée d’être tout le temps triste », lui a demandé ce lundi une jeune fan de 18 ans. Sous le pseudo Twitter « pale emo nerd », la jeune femme brésilienne confiait également avoir des crises de panique et se « sentir inutile ».

 

Les détraqueurs, des créatures hostiles inventées par J. K. Rowling dans la saga Harry Potter, se nourrissent de la joie humaine, provoquant le désespoir et la tristesse de leurs victimes qui peuvent en mourir. Dans la série, le sorcier à la célèbre cicatrice apprend à les combattre grâce à un sortilège Patronus.

« Ils s’en prennent à un être humain unique, de grande valeur, qui mérite d’être heureux. Demande de l’aide. Ne te bats pas seule. Gros câlin », lui a répondu J. K. Rowling. Ce message attentionné a reçu près de 6.000 likes.

 

Surprise et émue d’avoir reçu une réponse personnalisée de son idole, la jeune femme a partagé son bonheur sur Twitter, quarante minutes après son appel à l’aide.

 

Elle a également reçu de nombreux messages de solidarité de twittos du monde entier.

 

Les Animaux Fantastiques, un plongeon dans le passé de la saga créée par J. K. Rowling, doit sortir au cinéma à la fin de cette année.