Washington: Les balles des policiers du Congrès ricochaient en direction des tireurs

FREEZE! Un agent de cette force d'élite a notamment subi une blessure légère à un oeil, d'autres parmi ses collègues constatant également un rebond des projectiles ou des éclats de balle...

20 Minutes avec AFP

— 

Policiers à Washington.
Policiers à Washington. — ALEX WONG / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Les policiers chargés de veiller sur les élus américains du Congrès ont cessé d'utiliser leur nouveau stand de tir d'entraînement sous la colline du Capitole, les balles ricochant en direction des tireurs, a rapporté jeudi le Washington Post.

Depuis que la salle souterraine aux neuf pas de tir a rouvert après rénovation il y a moins d'un mois, plusieurs incidents inquiétants se sont produits, a précisé le quotidien de référence de la capitale fédérale.

Un problème de «conception»

Un agent de cette force d'élite a notamment subi une blessure légère à un oeil, d'autres parmi ses collègues constatant également un rebond des projectiles ou des éclats de balle. Cette situation s'expliquerait par un problème de «conception» du stand de tir, justifiant l'ouverture d'une enquête, a indiqué un porte-parole de la police du Capitole.

La «United States Capitol Police» est l'agence fédérale de police chargée de protéger le Congrès des Etats-Unis à Washington, et notamment les élus des deux chambres. Ses membres sont censés s'entraîner régulièrement au tir.

Mots-clés :