Un vol American Airlines obligé de faire demi-tour après de mystérieux malaises

MYSTÈRE Les causes de ces évanouissements à la chaîne restent floues...

H.S.

— 

La compagnie aérienne American Airlines a annoncé mardi qu'elle allait ouvrir une liaison charter hebdomadaire entre Los Angeles et La Havane
La compagnie aérienne American Airlines a annoncé mardi qu'elle allait ouvrir une liaison charter hebdomadaire entre Los Angeles et La Havane — ROBYN BECK AFP

Le vol 109 d’American Airlines, en partance de Londres pour Los Angeles a été obligé de faire demi-tour après plus de deux heures de vol après plusieurs malaises qui ont touché passagers et membres de l’équipage, révélait ce vendredi le blog Big Browser du journal Le Monde, ​citant plusieurs médias anglo-saxons.

L’avion survole l’Islande lorsque qu’un membre de l’équipage s’écroule, suivi par au moins six personnes. Une situation inhabituelle qui a poussé le pilote à faire demi-tour en direction de l’aéroport d’Heathrow. Pris en charge par un médecin, les voyageurs et salariés malades n’ont pas eu besoin d’être hospitalisés, rapporte le New York Times.

Dans un communiqué publié jeudi, la compagnie a fait savoir que plusieurs passagers se sont plaints de vertiges. L’avion a été inspecté par des agents d’entretien sur le tarmac mais la compagnie n’a pas encore donné les causes de ces évanouissements. Les symptômes pourraient être dus à une fuite de carburant à l’intérieur de la cabine, avancent toutefois plusieurs médias anglais.