Amour et Timour, le tigre et le bouc qui étaient amis, ont été séparés

RUSSIE Les deux animaux, dont l'un devait servir de déjeuner à l'autre, vivaient ensemble depuis le mois de décembre...

H.S. avec AFP

— 

Amour et Timour dans une photo fournie par le site officiel de Primorski le 30 novembre 2015
Amour et Timour dans une photo fournie par le site officiel de Primorski le 30 novembre 2015 — DMITRY MEZENTSEV PRIMORYE SAFARI-PARK

L’idylle est terminée. Un tigre russe, devenu célèbre après s’être lié d’amitié avec un bouc qu’il était censé manger, a fini par l’attaquer sans le blesser, a annoncé ce vendredi l’administration d’un parc safari de l’Extrême-Orient russe.

Début décembre, le tigre Amour du parc safari Primorski, situé à environ 70 km de Vladivostok, avait refusé de manger le bouc Timour, servi avec sa ration hebdomadaire, et vivait en bonne entente avec l’animal, qui le suivait partout et dormait même avec lui. Mais mardi, les deux amis ont dû être séparés.

« Le comportement de Timour est à l’origine de leur dispute : il se ruait sur le tigre avec ses cornes et le poursuivait sans le laisser se reposer », a expliqué Dmitri Mezentsev, directeur de l’établissement, à l’agence de presse Tass.

« A un moment, le tigre ne l’a plus supporté et il a saisi le bouc par la crinière pour le jeter loin de lui. Timour n’est pas blessé, mais il a subi un choc violent parce qu’il n’a pas l’habitude que le tigre réagisse », a-t-il précisé.

Une vidéo publiée sur Internet par l’établissement montre le bouc charger le tigre, qui le saisit et le jette à quelques mètres de lui dans la neige. Des employés du parc ont été dépêchés sur les lieux pour séparer les deux amis qui vivent désormais dans deux enclos distincts.

Pour aider le bouc à supporter sa nouvelle solitude, le parc a décidé de le marier. « Nous espérons que les propriétaires de chèvres nous proposent leurs candidatures. Ils peuvent aussi envoyer des photos des candidates potentielles », a déclaré Dmitri Mezentsev.

En décembre, la Russie s’était passionnée pour l’amitié du tigre Amour et du bouc Timour, qui passaient leurs journées à se promener, à contempler le paysage ou à se regarder longuement.