Snowzilla: Une famille sauve un petit cochon pris au piège dans la neige

ANIMAUX La famille a ramené le porcelet à la maison avant de le confier à un refuge animalier…

A.B.
— 
La famille Smith a trouvé le porcelet coincé dans la neige et lui a sauvé la vie.
La famille Smith a trouvé le porcelet coincé dans la neige et lui a sauvé la vie. — Perry Smith / Facebook

Il ne s’en serait pas sorti sans leur intervention. Ce vendredi soir, alors qu’il faisait sombre et que la neige de la tempête Jonas, alias Snowzilla, tombait toujours, une famille a sauvé la vie d’un porcelet coincé dans la neige, rapporte le Washington Post.

La nuit était déjà tombée depuis un bon moment quand la famille Smith, de retour à l’hôtel après une journée de ski, a fait une drôle de rencontre. Au volant, le père, Perry Smith, repère quelque chose en train de bouger sur le côté de la chaussée. La visibilité est mauvaise sur cette petite route d’Hagerstown, dans le Maryland, mais le père de famille veut en avoir le cœur net et gare la voiture familiale sur le bas-côté. Et là, couinant et frissonnant de froid, se trouve un porcelet, coincé dans l’épais manteau neigeux qui s’est abattu ce week-end sur la côte est des Etats-Unis. Comment l'animal est arrivé là, le mystère reste entier.

 

« Une petite boule rose dans la neige »

« C’était juste une petite boule rose dans la neige », a raconté le fils de Perry, 13 ans, qui porte le même prénom que son père. Comme la neige tombait encore en abondance, Perry père a vite saisi le sweat-shirt de sa fille Catherine et tiré l’animal hors de la neige, avant d’emmailloter le petit animal dans le vêtement et de le mettre dans la voiture pour le réchauffer. « Il serait mort », a déclaré le père de famille. « Il aurait peut-être tenu encore trente minutes ou une heure maximum », a-t-il réalisé.

De retour à l’hôtel, toute la famille s'est occupée du petit cochon. Catherine et son frère se sont relayés pour réchauffer, nourrir et soigner les blessures de l’animal.

L'ado a veillé son nouveau compagnon de longues heures, prenant soin de bercer le porcelet grelottant, emmitouflé dans des serviettes. Au point de se prendre d’affection pour lui et de vouloir l’adopter. « Je voudrais le ramener à la maison et qu’il fasse partie de la famille », a souhaité l’adolescent, qui a baptisé l’animal Wee Wee.

La famille a trouvé un refuge animalier prêt offrir un foyer au porcelet, mais en attendant, les Perry ont ramené Wee Wee chez eux.

Success, Wee Wee is home, safe and sound!!

Posté par Perry Smith sur dimanche 24 janvier 2016
 
 

We tried berries and oats but bananas are still his favorite

Posté par Elisabeth Roukis Smith sur dimanche 24 janvier 2016

Checking out his temporary digs..

Posté par Perry Smith sur dimanche 24 janvier 2016