L'homme condamné pour l'agression d'un chauffeur Uber en novembre 2015 aux Etats-Unis.
L'homme condamné pour l'agression d'un chauffeur Uber en novembre 2015 aux Etats-Unis. — Capture d'écran

MAUVAISE FOI

Il agresse un chauffeur d’Uber et réclame des dommages et intérêts

L’homme a perdu son job après avoir été filmé en train d’agresser un chauffeur…

Benjamin Golden a du toupet. Cet américain de 32 ans a été filmé en train d’agresser un chauffeur Uber mais c’est lui qui, aujourd’hui, réclame 5 millions de dollars de dommages et intérêts. Son argument : la vidéo a été réalisée sans son consentement et lui a coûté son job.

Traumatisé

En novembre dernier, l’homme de 32 ans a été condamné à 25.000 dollars de dommages et intérêts pour avoir agressé un chauffeur d’Uber. La caméra posée sur le tableau de bord de la voiture a tout enregistré : l’altercation a eu lieu alors que Benjamin Golden était incapable de donner des indications au chauffeur sur la destination. L’homme déclare maintenant qu’il n’était pas en possession de tous ses moyens et qu’il a eu peur pour sa sécurité lorsque le chauffeur l’a arrêté dans un endroit inconnu. Le chauffeur aurait également utilisé un spray au poivre pour l’aveugler.

Benjamin Golden argue surtout pour ce nouveau procès qu’il a beaucoup pâti de la médiatisation de son affaire, notamment parce qu’il a perdu son travail. Il déplore également une intrusion dans sa vie privée, du stress et des menaces. Son avocat assure que l’homme a été traumatisé par cette affaire : « Ce fut un cauchemar pour ce jeune homme qui n’a jamais été impliqué dans des violences. Il est craintif, ne peut plus dormir et n’arrive pas à penser à autre chose. »