Bombay instaure des zones d'interdiction pour les selfies

INDE Cette décision intervient après plusieurs accidents mortels...  

T.L.G.

— 

L'Inde tente de limiter les pratiques du selfie pour éviter les accidents dramatiques.
L'Inde tente de limiter les pratiques du selfie pour éviter les accidents dramatiques. — INDRANIL MUKHERJEE / AFP

Pas de selfie, ici ! La police de Bombay a demandé à la municipalité de mettre en place 19 « zones de non-selfies » dans la ville, rapporte Le Monde. L’initiative pourrait faire sourire si la cause n’était pas dramatique. Cette décision intervient après la noyade d’une femme de 18 ans, tombée en mer alors qu’elle tentait de se prendre en photo samedi dernier.

« La folie des selfies est-elle en train de devenir un problème de santé publique ? »

Des panneaux seront installés dans les zones interdites et des sauveteurs pourraient également être déployés sur les sites à risque. Le quotidien du soir précise qu’aucune amende n’est toutefois prévue. De premières zones d’interdiction avaient été mises en place en Inde dans les pèlerinages religieux hindous pour éviter les bousculades.

« La folie des selfies est-elle en train de devenir un problème de santé publique ? », s’est demandé le Times of India, le 9 janvier. « La selfitis » serait même une maladie problématique dans le pays, à en croire un médecin interrogé par le quotidien. Ce n’est pas le seul pays à prendre des mesures contre les selfies. En juillet dernier, la police russe avait publié un guide des « selfies sans danger » après une série d’accidents mortels.