Se faire entendre en se coupant un doigt ou en brûlant le pénis de son ex-mari…

Sa. C.

— 

Dreamworks

Revue de presse des infos surprenantes ou drôles. Jeudi, le corps a mal…

Il se coupe un doigt pour dénoncer le Premier ministre
 
Outré par le refus du Premier ministre japonais Shinzo Abe de se rendre dans un sanctuaire militaire, un homme de 54 ans s'est coupé l'auriculaire avant de l’envoyer par la poste au siège du parti. Arrêté jeudi, il a motivé son geste: «J'ai pensé qu'ils m'ignoreraient si je me contentais d'envoyer une lettre de protestation, alors j'y ai ajouté mon petit doigt», a-t-il expliqué à la police, selon l'agence de presse Kyodo.
 
«Alcoolique et voleuse»

 
La ministre de la Santé sud-africaine Manto Tshabalala-Msimang fait encore parler d’elle. Selon le journal «Sunday Times» de Johannesburg, celle qui est surtout connue pour sa position controversée sur le sida, aurait subi une transplantation du foie, en mars 2007, à cause de son alcoolisme. Toujours selon le journal dominical, la patiente aurait mis l’équipe hospitalière à rude épreuve, continuant de boire jusqu’à l’intervention, alors que les patients ne doivent pas toucher une goutte d’alcool pendant six mois au moins avant leur opération. Pire : elle n’aurait pas cesser de boire depuis la greffe de son foie tout neuf. Par ailleurs, alors qu’elle dirigeait un hôpital au Botswana dans les années 1970, la dame aurait dérobé la montre d’un patient sous anesthésie, ainsi que du linge et des couvertures. La grande classe.
 
Un divorce, une coloc’ et un pénis en moins

 
Si la vie de couple peut tourner au cauchemar, l’après-divorce peut franchement virer au drame. Trois ans après leur séparation, un homme et une femme moscovites partagent toujours leur appartement, faute de moyens pour déménager. Les relations ne sont pas bonnes et la cohabitation devient houleuse. A tel point qu’un soir, la femme met le feu au pénis de son ex-mari alors qu’il sirote tranquillement un verre de vodka devant la télévision, nu comme un ver. «Cela a été monstrueusement douloureux, raconte l’homme. Je brûlais comme une torche. J’ignore ce que j’ai fait pour mériter ça.» Quant à savoir si monsieur récupèrerait bientôt toute ses capacités, la police demeure réservée. «C’est difficile à prédire», a déclaré un porte-parole.
 
Devant la justice pour une saucisse
 
Un Britannique de 12 ans a comparu devant un tribunal, mercredi, pour agression après qu’un homme de 74 ans l’a accusé de l’avoir visé avec une pierre. Après enquête de la police de Manchester, l’arme s’est révélée être une saucisse cocktail. Si la mère dénonce une farce, un porte-parole de la police justifie la comparution au tribunal : «Le poursuivre était notre seule option, ce garçon a déjà été rappelé à l’ordre trois fois.»
 
A la croquette et à l’eau
 
Au Royaume-Uni, la moitié des chiens et des chats sont obèses, selon la Société protectrice des animaux britannique, avec de possibles répercussions sur leur santé. Si un petit régime s’impose, certains maîtres ont du mal à résister aux regards implorants de leur animal au moment du dessert. Partant de ce constat, le site  leur propose un coaching mental pour les aider à tenir bon. En plus d’un soutien moral, ils y trouvent aussi des conseils alimentaires, peuvent partager expériences et photos, et faire élire leur toutou méritant «as du régime de la semaine». Mieux qu’une réunion Weight Watchers.
 
Le livre électronique qui sent bon le papier
 
Annoncé comme le bourreau du papier depuis plusieurs années, le livre électronique devra se parer de certains atours de son ancêtre s’il veut le supplanter. Ainsi, une étude auprès de 600 étudiants en université, menée par l'institut de sondage Zogby International, a montré que 43% des personnes interrogées considéraient que l'odeur, d'un livre neuf ou ancien, était la principale qualité d'un ouvrage et d'un objet en général. Depuis, le site CafeScribe.com propose des e-books avec un autocollant diffusant l’odeur des vieux livres. Une nouvelle madeleine de Proust en somme.