Etats-Unis : Il finit Fallout 4 sans jamais tuer personne

JEUX-VIDEOS Kyle Hinckley, gamer américain et grand diplomate dans l'âme, s'est mis en tête de finir le jeu vidéo Fallout 4 sans jamais dégainer les armes...

Fabrice Pouliquen
— 
Sanctuary dans Fallout 4.
Sanctuary dans Fallout 4. — bethesda

Kyle Hinckley est un grand pacifiste. Un idéal qu’il applique aussi dans le monde virtuel, lorsqu’il joue aux jeux vidéo. Le youtuber américain s’est mis dans la tête de finir Fallout 4, le jeu vidéo phare de la fin d’année 2015 sans avoir tué qui que ce soit. Pas facile d’autant plus que le dernier opus de Bethesda oblige régulièrement les gamers à sortir les armes pour avancer dans le jeu.

Un premier essai de 75 heures infructueux

Kyle Hinckley a fait un premier essai qui a duré 75 heures avant d’être réduit à néant, l’Américain ayant rejoint la mauvaise faction, rapporte Le Journal du gamer sur son site Internet. Du genre tenace, Kyle Hinckley est reparti à zéro avec un nouveau personnage entièrement axé sur la diplomatie. Durant l’intégralité de cette nouvelle partie, il s’est efforcé donc de garder ses mains propres et de faire tuer ses ennemis par les personnages non-joueurs du jeu (PNJ). Il y est finalement parvenu au bout d’une quête de 18h (à revivre ici).

Avant, « vous aviez de nombreuses alternatives au combat »

Mais l’aventure lui a laissé un goût amer. « Je suis un peu déçu par le manque de solutions diplomatiques du jeu, il s’éloigne vraiment des autres épisodes de la série, raconte-t-il. Mon pacifisme consiste à exploiter les mécaniques du jeu pour conserver le nombre de PNJ tués à zéro, mais ce n’est pas vraiment diplomatique. Dans les anciens Fallout, vous aviez de nombreuses alternatives au combat, que ce soit par l’infiltration, le dialogue ou le crochetage d’une porte dérobée. »