Canada: Nathan, 6 ans, gagne son combat contre la leucémie juste avant Noël

SOCIETE Le cliché de Nathan avec sa pancarte a été partagé des centaines de milliers de fois sur Facebook...

R.L.
— 
Nathan sur Facebook
Nathan sur Facebook — Capture d'écran Facebook

« J’ai combattu la leucémie et j’ai gagné », lit-on sur sa pancarte. Après avoir subi 110 traitements de chimiothérapie en deux ans, Nathan 6 ans, a vaincu sa leucémie, rapporte le Journal de Montréal.

Nathan le super héros de 6 ans. pic.twitter.com/xjcIQA4j5r
— Benjamin Valette (@BenjaminValette) December 19, 2015

« On ne pouvait pas rêver mieux »

« Juste avant le temps des fêtes, on ne pouvait pas rêver mieux », lance sa mère, Véronique Chatelle, depuis sa maison de Palmarolle en Abitibi, note le quotidien. Jeudi, le jeune Nathan a eu droit à son ultime traitement de chimiothérapie. Le garçon a également subi plus de 300 piqûres et 14 ponctions lombaires.

Alors, pour fêter l’heureuse nouvelle, sa maman a eu l’idée de prendre son fils en photo. Le cliché a été partagé des centaines de milliers de fois sur Facebook.


« On ne pouvait pas rêver mieux »

« Juste avant le temps des fêtes, on ne pouvait pas rêver mieux », lance sa mère, Véronique Chatelle, depuis sa maison de Palmarolle en Abitibi, note le quotidien. Jeudi, le jeune Nathan a eu droit à son ultime traitement de chimiothérapie. Le garçon a également subi plus de 300 piqûres et 14 ponctions lombaires.

Alors, pour fêter l’heureuse nouvelle, sa maman a eu l’idée de prendre son fils en photo. Le cliché a été partagé des centaines de milliers de fois sur Facebook.


« On ne pouvait pas rêver mieux »

« Juste avant le temps des fêtes, on ne pouvait pas rêver mieux », lance sa mère, Véronique Chatelle, depuis sa maison de Palmarolle en Abitibi, note le quotidien. Jeudi, le jeune Nathan a eu droit à son ultime traitement de chimiothérapie. Le garçon a également subi plus de 300 piqûres et 14 ponctions lombaires.

Alors, pour fêter l’heureuse nouvelle, sa maman a eu l’idée de prendre son fils en photo. Le cliché a été partagé des centaines de milliers de fois sur Facebook.

note le quotidien

« On ne pouvait pas rêver mieux »

« Juste avant le temps des fêtes, on ne pouvait pas rêver mieux », lance sa mère, Véronique Chatelle, depuis sa maison de Palmarolle en Abitibi, note le quotidien. Jeudi, le jeune Nathan a eu droit à son ultime traitement de chimiothérapie. Le garçon a également subi plus de 300 piqûres et 14 ponctions lombaires.

Alors, pour fêter l’heureuse nouvelle, sa maman a eu l’idée de prendre son fils en photo. Le cliché a été partagé des centaines de milliers de fois sur Facebook.


« On ne pouvait pas rêver mieux »

« Juste avant le temps des fêtes, on ne pouvait pas rêver mieux », lance sa mère, Véronique Chatelle, depuis sa maison de Palmarolle en Abitibi, note le quotidien. Jeudi, le jeune Nathan a eu droit à son ultime traitement de chimiothérapie. Le garçon a également subi plus de 300 piqûres et 14 ponctions lombaires.

Alors, pour fêter l’heureuse nouvelle, sa maman a eu l’idée de prendre son fils en photo. Le cliché a été partagé des centaines de milliers de fois sur Facebook.

Le cliché a été partagé des centaines de milliers de fois sur Facebook.