Illustration d'un cochon.
Illustration d'un cochon. — ARDEA/MARY EVANS/SIPA

ANIMAUX

Destinée à finir en jambon de Noël, elle est sauvée par Facebook

L’éleveur de la bête a finalement décidé de la laisser vivre…

Une laie échappée d’un abattoir suédois pour ne pas finir en jambon de Noël a été graciée par son propriétaire après un élan national de solidarité lancé sur les réseaux sociaux. Déterminée à sauver sa peau, la bête de 110 kg avait pris ses jarrets à son cou lundi à Mjällby, une bourgade du midi agricole de la Suède. Son propriétaire l’a retrouvée vendredi, pimpante et visiblement ravie de lui avoir joué un si méchant tour.

« Jai décidé de la laisser vivre »

« Elle est en pleine forme, elle a dû se gaver de fruits gâtés et d’autres bonnes choses », a-t-il raconté à la télévision publique SVT. Elevée en plein air dans une ferme bio, la laie a l’habitude d’aller où bon lui semble, a-t-il expliqué.

Sa fugue a ému les associations de défense des animaux qui ont lancé une campagne de soutien sur Facebook et recueilli 2.500 signatures demandant au fermier de l’épargner. « Tout ce remue-ménage ! J’ai décidé de la laisser vivre jusqu’à nouvel ordre », a finalement assuré l’éleveur.

L’Alliance pour les droits des animaux a indiqué sur son site internet l’avoir contacté pour qu’il s’engage à offrir une vieillesse à sa laie.