Un pélican échappé d'un zoo finit sa cavale de 600 km en Normandie

ANIMAUX L'oiseau était porté disparu depuis juin 2014...

J. H.

— 

Le pélican blanc est une espèce protégée (photo d'illustration).
Le pélican blanc est une espèce protégée (photo d'illustration). — Ariel Schalit/AP/SIPA

Seize mois : c’est la durée de la disparition de ce pélican blanc, qui a parcouru six cents kilomètres avant de s’échouer en Normandie. Il était tout de même parti de la Drôme, où le zoo d’Upie l’hébergeait…

 

Le pélican a traversé toute la France avant de s’échouer en Normandie. - Google Maps 2015

« Il a bien récupéré, il est gras comme un cochon »

L’oiseau, d’après l’hebdomadaire Le Réveil de Neufchâtel qui a raconté la cavale de l’animal, est en bonne santé. Selon le site Normandie-actu, aussi, « il a bien récupéré, il est gras comme un cochon. Il doit faire 10-11 kg actuellement, contre 7 kg quand nous l’avons capturé. On lui donne 1,5 kg de poissons par jour », a expliqué Alain Beaufils, responsable du centre de sauvegarde à l’association normande Chene, qui est parvenue à capturer le pélican voici quelques semaines.

« J’ai prévu de remercier l’association avec un beau cadeau »

Comment les bienfaiteurs de l’animal ont-ils su qu’il venait de cette commune proche de Valence, dans la Drôme ? « Il est équipé d’une puce électronique », a indiqué Alain Beaufils.

Le Jardin des oiseaux d’Upie, qui n’a pas caché son enthousiasme à retrouver son volatile perdu, attend à présent d’obtenir une caisse adaptée et les autorisations nécessaires pour faire le voyage retour. « J’ai prévu de remercier l’association avec un beau cadeau », pour la pension, a-t-on promis au zoo.