Malaisie: Le propriétaire des Boeing abandonnés s'est manifesté

AVIATION Selon le patron de Swift Air Cargo, les autorités aéroportuaires ont refusé à maintes reprises de reconnaître sa compagnie comme le propriétaire des trois appareils...

B.D. avec AFP

— 

Photo prise le 8 décembre 2015, de deux Boeing 747-200F sur le tarmac de l'aéroport de Kuala Lumpur.
Photo prise le 8 décembre 2015, de deux Boeing 747-200F sur le tarmac de l'aéroport de Kuala Lumpur. — AFP

On vous en parlait mardi : les autorités aéroportuaires de Malaisie sont confrontées à l’abandon de trois Boeing 747 sur le tarmac de l’aéroport de Kuala Lumpur. Mais, bonne nouvelle, le propriétaire des appareils s’est manifesté après la publication d’une petite annonce dans un journal malaisien.

Blue Peterson, patron de la compagnie malaisienne Swift Air Cargo, a raconté à l’AFP que sa société avait acheté en juin ces Jumbo Jet à une autre compagnie, et que Swift Air Cargo était en contact avec les autorités aéroportuaires de Kuala Lumpur depuis des mois.

Stupéfaction

« Je me suis réveillé le 7 décembre et j’étais stupéfait d’apprendre qu’ils recherchaient le propriétaire » de ces avions, a déclaré cet ancien pilote américain de Malaysia Airlines. Il a affirmé que les autorités aéroportuaires avaient refusé à maintes reprises de reconnaître Swift Air Cargo comme le propriétaire des trois Boeing, en dépit des documents présentés, incluant des déclarations du précédent propriétaire.

L’AFP n’a pu questionner dans l’immédiat des responsables de l’aéroport qui avait publié la petite annonce indiquant que les avions pourraient être vendus si les charges dues par le propriétaire n’étaient pas réglées d’ici au 21 décembre. Swift Cargo Air a insisté jeudi dans un communiqué publié sur son site pour dire que la compagnie n’avait « pas abandonné les avions ».