«La Joconde»: Son visage pourrait cacher celui d'une inconnue

ART C'est l'hypothèse avancée par Pascal Cotte, un ingénieur français...

20 Minutes avec agences
— 
La Joconde, de Leonard de Vinci.
La Joconde, de Leonard de Vinci. — PASCAL COTTE/SIPA

Mona Lisa ne serait pas seulement le portrait de Lisa Gherardini, la femme d’un marchand de soie de Florence (Italie). Plusieurs femmes composeraient la peinture de Léonard de Vinci.

C’est l’hypothèse lancée au travers d’un documentaire sur la BBC de Pascal Cotte, un ingénieur français. Ce dernier a eu accès à La Joconde depuis 2004 pour l’analyser.

Pas de sourire en coin ni de regard sur le côté

Grâce à une technique d’imagerie, il a pu découvrir ce qui, selon lui, se cache sous et entre les couches de peinture. « Quand j’ai fini la reconstruction de Lisa Gherardini, j’étais en face du portrait, et elle est complètement différente de la Mona Lisa que nous connaissons (…) », affirme Pascal Cotte.

Dans le documentaire, c’est donc le portrait d’une femme différente qui apparaît. Et ce visage n’a ni le sourire en coin, ni le regard sur le côté, caractéristiques de l’œuvre de Léonard de Vinci.

Une interprétation qui fait polémique

Mais comme beaucoup d’autres avant elle, cette interprétation du tableau crée la polémique. Si la méthode utilisée par Pascal Cotte n’est pas remise en cause, d’autres scientifiques restent convaincus que La Joconde est bien le portrait de la femme du marchand de soi.

« Cotte a oublié que Léonardo était un génie (…). Ce qu’il a fait est bien plus fascinant. Il a travaillé ce portrait jusqu’à ce que le visage d’une personne réelle devienne un mythe », argue Jonathan Jones, journaliste spécialisé dans l’art pour The Guardian.