Il s'envoie en l'air en fauteuil... Costumes de dictateur à vendre...

avec AFP

— 

L'ancien dictateur chilien Augusto Pinochet a eu une crise cardiaque et a été admis d'urgence à l'hôpital militaire dimanche à l'aube, a indiqué le porte-parole de la famille, le général Guillermo Garin.
L'ancien dictateur chilien Augusto Pinochet a eu une crise cardiaque et a été admis d'urgence à l'hôpital militaire dimanche à l'aube, a indiqué le porte-parole de la famille, le général Guillermo Garin. — David Lillo AFP/Archives
Il s’envoie en l’air en fauteuil
On peut être en fauteuil roulant et réaliser un salto arrière. C’est ce qu’a prouvé un jeune Américain handicapé, qui a effectué une performance unique en son genre, samedi à Schwalbe (ouest de l’Allemagne). Cette première a été réalisée à l’occasion de Rollyday, un rassemblement de personnes en fauteuil.
Aaron Fotheringham, âgé de 14 ans, s’est engagé sur une rampe pour prendre de l’élan avant de faire un spectaculaire salto arrière, accroché à son fauteuil roulant.
Ce jeune homme, tétraplégique de naissance, originaire de Las Vegas, a révélé son talent particulier pour la première fois il y a un an ; en Californie.
Sa mère raconte que son fils a toujours été très habile avec son fauteuil. Un jour, son frère l’emmène sur des rampes de skate-board, où Aaron se révèle être un talentueux acrobate. Il s’entraîne depuis tous les jours.


Dans les costumes de Pinochet
Une vingtaine de costumes appartenant à l’ex-dictateur chilien Augusto Pinochet ont été mis en vente chez un tailleur du centre de Santiago, a rapporté samedi le quotidien chilien «La Tercera».
Parmi les vêtements, exclusivement réservés aux clients identifiés comme des partisans du général défunt, figurent principalement des costumes et des vestes portés par l’ex-dictateur entre 1980 et 2006, l’année de sa mort, selon les déclarations au quotidien d’Augusto Pinochet Hiriart, le fils aîné de l’ex-président chilien.
«Ce sont plutôt des costumes de tous les jours, qu’il portait à la maison ou pour sortir pour des activités particulières, mais pas pour des cérémonies ou des occasions spéciales», a précisé le fils de l’ancien dictateur à «Tercera».
Les costumes sont vendus plus de 2.000 dollars la pièce, précise le journal.
La dictature chilienne, instaurée après le coup d’Etat du 11 septembre 1973 est tenue pour responsable de la mort ou la disparition de plus de 3.000 personnes jusqu’au retour de la démocratie en 1990.
Le général Pinochet, poursuivi dans plusieurs affaires de violation des droits de l’homme, est décédé en décembre dernier à l’âge de 91 ans, sans avoir jamais été jugé.

Quarante-sept erreurs médicales pour cause de mauvaise traduction
Quarante-sept patients opérés du genou dans un hôpital de Berlin ont été victimes d’une erreur médicale en raison d’une mauvaise traduction de la notice concernant la prothèse qu’on leur a implantée, rapporte dimanche le quotidien berlinois «Tagesspiegel».
Les patients souffraient à l’articulation du genou. La prothèse était censée leur redonner de la mobilité.
Mais les médecins ont implanté ces prothèses sans y ajouter le ciment qui était prévu, car l’autocollant en allemand indiquait «prothèse ne nécessitant pas de ciment». En anglais pourtant, l’indication d’origine évoquait une prothèse «Non-Modular Cemented» (non modifiable et devant être cimentée.
Les patients, opérés entre mai 2006 et mars 2007, ont été informés de l’erreur et, de fait, un tiers d’entre eux avaient fait état de «problèmes» avec leur nouvelle prothèse.
La moitié des malchanceux a choisi de se faire réopérer, précise le «Tagesspiegel», et un tiers l’a déjà été, aux frais de l’hôpital, naturellement.
Un professeur de chirurgie orthopédique, Heino Kienapfel, a déploré que «certains produits arrivant sur le marché européen ne portent d’indications qu’en anglais», au lieu d’être traduits d’emblée en plusieurs langues ou de porter des pictogrammes. «C’est un problème», a-t-il jugé.