Illustration: l'aéroport de Kuala Lumpur.
Illustration: l'aéroport de Kuala Lumpur. — Joshua Paul/AP/SIPA

MALAISIE

Trois Boeing abandonnés à l'aéroport attendent leur propriétaire

Les exploitants de l'aéroport principal de Kuala Lumpur ont fait paraître une petite annonce pour retrouver les propriétaires des trois avions...

« La personne qui a mal garé son avion est priée de se manifester. » Encore hantées par le mystère de la disparition du vol MH370, les autorités aéroportuaires de Malaisie sont maintenant confrontées au problème inverse : trois Boeing 747 sont abandonnés sur le tarmac du principal aéroport du pays.

Pour essayer de mettre la main sur les propriétaires des trois 747-200F, les exploitants de l’aéroport international de Kuala Lumpur ont publié dans un journal malaisien une petite annonce peu commune : « Si vous ne récupérez pas les avions dans un délai de 14 jours à compter de la date de cette annonce, nous nous réservons le droit de vendre ou de disposer des avions » conformément à la réglementation malaisienne, indique l’annonce parue lundi dans le quotidien The Star. Elle s’adresse aux « propriétaires impossibles à trouver ».

Pas une première

Des responsables de l’aéroport ont essayé de contacter les derniers propriétaires connus des avions, a indiqué le directeur général de Malaysia Airports, l’exploitant des lieux. Il a observé que ces propriétaires étaient « internationaux » et non Malaisiens, sans autres détails. « J’ignore pourquoi ils ne répondent pas. Ce pourrait être pour de multiples raisons. Parfois, c’est parce qu’ils n’ont plus d’argent pour poursuivre les opérations », a-t-il avancé.

De plus, les autorités réclament aussi que ces propriétaires règlent les additions pour les atterrissages, le parking et d’autres charges. Si aucun paiement n’est reçu d’ici au 21 décembre, les avions seront vendus aux enchères ou à la ferraille, afin de récupérer les frais des charges. La petite annonce précise les numéros d’immatriculation des trois Jumbo Jet : TR-ARM, TF-ARN, et TF-ARH.

Ce n’est pas la première fois qu’un tel événement se produit à l’aéroport, a souligné le directeur général. Au cours de la dernière décennie, plusieurs autres avions, de plus petite taille pour la plupart, ont été abandonnés. Un avion abandonné dans les années 1990 a finalement été acheté et se trouve dans l’enceinte d’un restaurant de la banlieue de Kuala Lumpur, a-t-il dit.