Allemagne: Un joueur aux propos misogynes purge sa peine en arbitrant un match de filles

SEXISME Le joueur du Fortuna Düsseldorf (D2) Kerem Demirbay a purgé sa «peine» symbolique ce samedi en attendant la sanction officielle…

C.P. avec AFP

— 

Capture d'écran de la page Facebook du Fortuna Dusseldorf, le 5 décembre 2015.
Capture d'écran de la page Facebook du Fortuna Dusseldorf, le 5 décembre 2015. — 20 Minutes

« Les femmes n’ont pas de place dans le football masculin ». C’est avec ces propos TR7S peu fair-play que Kerem Demirbayn, le milieu de terrain du Fortuna Düsseldorf (D2), avait salué la semaine passée le second carton jaune adressé par l’arbitre Bibiana Steinhaus, synonyme d’expulsion.

Une semaine après, le joueur de 22 ans a purgé ce samedi la peine envisagéE par son club en dirigeant un match de jeunes filles. Sur sa page Facebook, le Fortuna a posté cinq photos montrant le joueur au milieu de jeunes joueuses, avec le sifflet mais en tenue de ville et non en noir.

So geht Fortuna damit um, wenn ein junger Spieler einen Fehler macht ! Kerem Demirbay leitete heute Nachmittag als Schiedsrichter die Partie der D-Juniorinnen des SSVG Haan 06 gegen Langenfeld.

Posté par Fortuna Düsseldorf sur samedi 5 décembre 2015

 

« Suspendu pour cinq matches dont deux avec sursis »

La Fédération allemande de football (DFB) n’a pas encore annoncé sa sanction mais le directeur sportif du club a révélé vendredi que Demirbay allait « être suspendu pour cinq matches dont deux avec sursis » pour ses propos misogynes.

Kerem Demirbay s’était par ailleurs excusé publiquement sur Facebook auprès de l’arbitre : « Je suis extrêmement désolé de ce que j’ai dit à Mme Steinhaus. Je n’aurais jamais dû prononcer cette phrase, car cela ne correspond pas à mon opinion des femmes. »

 

Mir tut es extrem leid, was ich zu Frau Steinhaus gesagt habe. Diesen Satz hätte ich niemals sagen dürfen, denn es…

Posté par Kerem Demirbay sur lundi 30 novembre 2015

 

A 36 ans, Bibiana Steinhaus fait partie des arbitres de renom, ayant notamment officié en finale de la Coupe du monde féminine 2011, et des jeux Olympiques 2012 à Londres.