VIDEO. Un tigre se prend d'affection pour la chèvre qu'il devait manger

ANIMAUX Le félin, prénommé Amur, n’a pas pu se résoudre à croquer la biquette, servie vivante par ses gardiens au zoo…

A.B.
— 
Amur le tigre devait faire de cette chèvre son déjeuner, mais il en a fait son amie.
Amur le tigre devait faire de cette chèvre son déjeuner, mais il en a fait son amie. — RT / YouTube

Il devait en faire son dîner, mais il a choisi d’en faire son amie. Au Safari Park de Shkotovsky, dans l’est de la Russie, un tigre de Sibérie, qui répond au doux nom d’Amur, s’est pris d’affection pour une chèvre dont il devait initialement faire son déjeuner.



Promise à un sort funeste, la biquette a été déposée vivante dans l’enclos du félin, qui aurait dû l’engloutir, façon Jurassic Park, ou presque.



Mais la chèvre a eu du pot, et a échappé à quelque chose de ce genre-là.



« Nos tigres reçoivent des proies vivantes deux fois par semaine, et celui-ci sait très bien comment chasser chèvres et lapins », raconte un des gardiens du zoo au Siberian Times. « Mais là, Amur est tombé sur une chèvre qu’il a refusé de chasser », explique-t-il.

La chèvre avait l’œil du tigre

Et c’est sans doute à son sang-froid que la chèvre, qui avait l’œil du tigre, doit d’avoir encore la vie sauve. « Nous pensons qu’elle n’avait jamais rencontré de tigres auparavant, elle ne savait donc pas ce qu’est la peur face à cet animal », pense l’un des gardiens. Etonnés par cette scène insolite, ils ont surnommé la chèvre « Assurance ».

Mais ce n’est pas tout. En plus de suivre à la trace son nouveau copain, la biquette fait désormais la loi et a même réussi à squatter le lit du tigre, contraint de se reposer sur le toit de son abri. Le monde à l’envers.