Ils crachent, ils mangent, ils font le grizzli...

REVUE DE PRESSE Les nouvelles insolites de l'été...

A.S

— 

Le champion du monde du cracher de bigorneau, Alain Jourdren, a conservé son titre dimanche à Moguériec, près de Roscoff (Finistère), avec un jet à 10,21 mètres, tandis que son fils assurait la relève dans la catégorie adolescent, ont indiqué les organisateurs.
Le champion du monde du cracher de bigorneau, Alain Jourdren, a conservé son titre dimanche à Moguériec, près de Roscoff (Finistère), avec un jet à 10,21 mètres, tandis que son fils assurait la relève dans la catégorie adolescent, ont indiqué les organisateurs. — Fred Tanneau AFP/Archives
Les Finlandais sont chauds

Il y a vraiment des championnats du monde à la con. Les Finlandais ont ainsi raflé tous les titres de celui de sauna, disputé à domicile. Timo Kaukonen a remporté le concours homme pour la troisième année consécutive en restant dans un sauna chauffé à 110 degrés Celsius pendant 12 minutes et 26 secondes, soit trois secondes de mieux que son dauphin, lui aussi finlandais.

Et blup!

Ridicules? Sans doute. Mais pas autant que les Français qui ont remporté le titre de champion du monde du cracher de bigorneau dimanche à Moguériec, près de Roscoff (Finistère). Alain Jourdren (retenez bien ce nom) a réussi un très beau jet à 10,21 mètres. Il n'a pas pu malheureusement pulvériser son propre record établi à 10,41 mètres. Digne successeur, son fils, Thierry, 16 ans, a craché le coquillage à 9,27 mètres, s'imposant dans la catégorie adolescent.

Et slurp!

Au même moment, de l'autre côté de la France, les organisateurs de la fête de l'escargot de Bourgogne, ont battu le record de gastéropodes consommés en trois jours: 100.000 par plus de 10.000 visiteurs affamés. Rassurez-vous, les animaux consommés ne venaient pas tous de notre belle campagne puisque certains étaient importés de Pologne.

Même pas mal

Une automobiliste de 56 ans s'est sortie miraculeusement indemne vendredi d'une chute du haut d'une falaise de 50 mètres à Criel-sur-Mer, en Seine-Maritime. Lors de sa chute dans le vide, la voiture a heurté une seule fois la paroi de la falaise avant de retomber à l'endroit sur ses roues. La femme ne souffre que d'une fracture de la clavicule.

Même pas peur

Autre petit miracle: un jeune garçon de 12 ans a survécu à l'attaque d'un couguar d'une trentaine de kilos, une belle bête, dans l'ouest du Canada. Alerté par les cris du jeune garçon dans un camping, un ami s'est précipité sur l'animal et a essayé de l'étrangler à mains nues, après avoir échoué à l'arracher à sa proie à coups de pied. L'animal a alors lâché prise avant d'être prêt à attaquer à nouveau. Le courageux Canadien lui a fait face, agitant les bras et grognant «comme un grizzly». Ajoutez l'accent canadien, le fauve a fui.