Sexualité: Les hommes qui font le ménage seraient meilleurs au lit

ETUDE Une répartition équitable des tâches ménagères favoriserait l'épanouissement sexuel du couple, selon une étude canadienne...

20 Minutes avec agence

— 

Illustration ménage.

Illustration ménage. — SIERAKOWSKI/ISOPIX/SIPA

Les couples qui partagent équitablement les tâches ménagères ont une vie sexuelle plus épanouie. C’est ce que révèle une étude canadienne réalisée par des chercheurs de l’université d’Alberta et citée par Mensquare.

Les chercheurs ont suivi 1 338 couples pendant cinq ans en étudiant deux critères : la participation de l’homme aux tâches ménagères d’un côté, la perception de chaque partenaire par l’autre.

Répartir les tâches évite le conflit

Résultat : plus la participation est équitable, meilleures sont les relations sexuelles. Mais le rapport insiste aussi sur un point : ça n’est pas le fait de voir l’homme un balai à la main ou la femme lustrer un meuble qui excite les partenaires.

En fait, notent les universitaires, « refuser de participer aux tâches ménagères provoque des conflits dans le couple et l’insatisfaction des épouses », lit-on sur Presse Citron.

>> A lire aussi : Quand la bière fait mousser les performances des hommes

Pour l’un des chercheurs, « dans chaque relation, la répartition des travaux ménagers signifie quelque chose de spécial, basé que la relation du couple, sur la propre attente des partenaires vis-à-vis de ce qui doit être fait ».