Un manuel scolaire place le Mont Saint-Michel… en Bretagne

BOURDE Une « coquille regrettable », indique l’éditeur, Nathan. Car comme chacun sait, « le Couesnon, dans sa folie, a mis le Mont-Saint-Michel en Normandie »… 

Fabrice Pouliquen

— 

De jeunes touristes marchent vers le Mont-Saint-Michel, le 11 août 2012
De jeunes touristes marchent vers le Mont-Saint-Michel, le 11 août 2012 — Charly Triballeau AFP

« Le Couesnon, dans sa folie, a mis le Mont-Saint-Michel en Normandie ». A l’ouest, le dicton n’est guère plus contesté. Même les Bretons ont fini par se faire une raison. Le Couesnon, petit fleuve côtier, fait guise de frontière entre la Manche, en Normandie, et l’Ile-et-Vilaine, en Bretagne. Et son chemin vers la mer ne laisse guère place à la discussion : le Mont Saint-Michel est bien du côté normand.

« Je pense que mon manuel a été fait par des Bretons »

Pourtant, un manuel scolaire de géographie paru à la rentrée 2015 chez Nathan relance le débat en plaçant délibérément le monument parmi les plus visités de France en Bretagne. Une lycéenne caennaise a repéré l’erreur et a posté la photo de son manuel sur Twitter. « Je pense que mon manuel a été fait par des Bretons », glisse-t-elle en guise de légende.

 

Alerté par L’Express, Nathan parle d’une bourde et exclut toute « intention politique ». Juste donc une « coquille regrettable » qui sera rectifiée lors de la prochaine réimpression du manuel. Le Mont Saint-Michel, qui a été breton de 867 à 1009, est l’objet de nombreuses taquineries entre les habitants des deux régions.