Etats-Unis: Cela commence par un « match » sur Tinder, cela finit par un don de rein…

EMOTION Lori ne pouvait pas faire plus beau cadeau à Alana, sa copine, dont les deux reins ne fonctionnaient plus…

Fabrice Pouliquen

— 

C’est sans doute la plus belle preuve d’amour que pouvait recevoir Alana Duran.
C’est sans doute la plus belle preuve d’amour que pouvait recevoir Alana Duran. — Capture d'écran / Youtube

C’est sans doute la plus belle preuve d’amour que pouvait recevoir Alana Duran. La jeune Américaine de 24 ans a perdu ses deux reins suite à un lupus diagnostiqué à ses 12 ans. Elle a dû très vite abandonner l’idée d’un don d’organes de la part d’un membre de sa famille. Tous ont été décrétés incompatibles, rapporte Metro.uk. Alana Duran était ainsi sur la liste d’attente depuis 2011, jusqu’à ce que Lori, sa petite amie rencontrée sur Tinder, lui fasse une belle surprise orchestrée avec soin.

« Je préfère qu’on ait les mêmes cicatrices »

Dans une énorme boîte décorée à l’effigie de l’application de rencontres entre célibataires, Lori a déposé tout un tas de petits cadeaux. Des ciseaux, des figurines Star Wars, des bonbons. Mais l’essentiel était au fond de la boîte. Sur une carte, inspirée du graphisme de Tinder lorsque deux personnes « matched », Lori a écrit cette simple phrase : « Les tatouages, c’est cool, mais je préfère encore qu’on ait les mêmes cicatrices ».

« Qui aurait cru »

En déballant ses cadeaux, Alana n’a pas mis longtemps à comprendre l’allusion et a tout simplement fondu en larmes. Plus tard, elle a posté la vidéo sur les réseaux sociaux, expliquant ne pas avoir été au courant des démarches entreprises par Lori pour don d’un ses reins. « Qui aurait pu croire que lorsque nous nous sommes tous les deux matchés sur Tinder, Lori deviendrait bien plus que ma petite amie, écrit-elle. Tu es la meilleure. »