Russie: Lassé de son célibat, il se marie avec une pizza

INSOLITE Le marié, un jeune Russe, a préféré se reposer sur son amour de la nourriture...

A.B.

— 

Le jeune Russe, faute d'avoir trouvé l'âme sœur, a décidé d'épouser une pizza.
Le jeune Russe, faute d'avoir trouvé l'âme sœur, a décidé d'épouser une pizza. — vladtime.ru

Le parfum de la mariée était si envoûtant qu’on l’aurait mangée. Faute d’avoir trouvé l’âme sœur, cet homme a épousé une bonne pâte. Et pour cause, ce jeune Russe, las de son célibat, vient de se marier avec… une pizza, rapporte le Daily Star.

La nourriture, « un amour stable, quoi qu’il arrive »

La cérémonie, pour le moins insolite, s’est déroulée dans une pizzeria de la ville de Tomsk, dans le sud du centre de la Russie. L’homme, dont le nom n’a pas été révélé, a finalement décidé de se choisir une épouse comestible, faute de s’en être trouvé une en chair et en os.

« A un moment, j’ai réalisé que la moitié de mes amis se plaignaient de leur meilleure moitié, tandis que les autres se plaignaient de ne pas l’avoir trouvée », s’est-il justifié.

« L’amour entre deux êtres humains est une chose sauvage et compliquée. Je suis reconnaissant de pouvoir au moins compter sur mon amour de la nourriture. C’est un amour stable, quoi qu’il arrive », poursuit-il. « La pizza ne va vous rejeter ou vous trahir, et pour parler sincèrement, je l’aime », a-t-il déclaré.

Une union pas validée

Sceptiques (et sensées), les autorités russes ont refusé de donner la permission d’enregistrer l’union sur le registre des mariages. L’union n’a donc pas été officiellement validée.

A la fin de la cérémonie, les festivités se sont poursuivies dans l’une des pizzerias de la ville. Le personnel du restaurant a même fourni un certificat de mariage symbolique au marié et la pizza mariée arborait un voile de dentelle. Le marié a ensuite pris la pose avec son « épouse » devant de nombreux appareils photo.

Ce mariage entre un homme et une pizza, à l’instar de celui de l’Américaine qui s’est mariée avec elle-même, rejoint sans peine le panthéon des unions les plus farfelues jamais célébrées.