Achetez une soucoupe volante... Les mannequins coquins...

REVUE DE PRESSE Retrouvez les nouvelles insolites de l'été...

P. K.

— 

Sortie de route

Vous avez toujours rêvé de voyager dans une soucoupe volante? Ce sera bientôt possible pour la modique somme de 70.000 euros.
La compagnie américaine Moller International a commencé à construire le M200G Volantor, de la taille d’une petite voiture, et qui décolle verticalement. Le Volantor pourra circuler à trois mètres du sol, et à 80 km/h.


Mannequins coquins


David Douthitt pensait qu’il avait trouvé l’idée géniale qui le rendrait riche en un tour de main. Propriétaire d’une boutique dotée de grandes baies vitrées, Il voulait ouvrir un salon de coiffure où les shampouineuses, forcément généreuses, auraient officié en bikini. Pas de chance, il n’a pas reçu l’autorisation de la municipalité.

Pour se venger, il place régulièrement à la fenêtre des mannequins (en plastique, bien sûr), dans des positions que la morale réprouve. Les voisins, un petit peu choqués par le spectacle, ont porté plainte auprès de la mairie. Mais cette fois, c’est David Douthitt qui a gagné: aucun règlement ne l’empêche de jouer à la poupée avec des mannequins grandeur nature.

Une belle toile

Le Van Gogh qui faisait la réputation du musée depuis 60 ans n'en est pas un. Mauvaise nouvelle pour la National Gallery de l'Etat du Victoria, un des plus grands musées d'Australie. Une de ses toiles vedettes intitulée Tête d'homme, n'a pas été réalisée par Van Gogh, mais par un artiste non identifié contemporain du génie. Le directeur de la National Gallery, Gerard Vaughan rame comme il peut pour étouffer le scandale: «Il est très important de souligner que ce n'est pas un faux. Il n'y a pas de preuve que quelqu'un ait fait cette toile dans l'idée de faire croire que c'était un Van Gogh.»

Mauvaise mère

Un Italien a déposé une plainte au commissariat de Caltagirone en Italie car sa mère lui a supprimé son argent de poche hebdomadaire. Elle lui a aussi confisqué les clefs de la maison, car il ne lui disait pas où il allait quand il partait. Précision utile, l’homme a 61 ans, et la mère indigne 81. La police a réussi à convaincre le fils de retourner à la maison, et à sa mère de lui rendre ses clefs, et son argent de poche. Ouf.

A la cloche de bois

Après un bon gueuleton, l’homme avait l’habitude de partir sans payer, ou de simplement dire au serveur qu’il n’avait pas d’argent. Finalement, «Schnitzel Stephan» (Stéphane l’escalope) a été condamné à 18 mois de cantine de prison. Dur.

Drogué comme un écureuil

Les écureuils aussi sont des drogués. Les pathologies sont parfois très lourdes, comme dans le cas de cet écureuil, qui, deux fois par jour, rentre dans une épicerie finlandaise pour voler un kinder surprise. «Il enlève délicatement l’emballage, mange le chocolat, et repart avec le jouet», raconte Irene Lindroos qui tient la boutique. Seul problème, il ne nettoie pas les emballages après.

Trou noir

Attention au gaz. Une fosse septique a explosé dans un pavillon de Villeneuve-le-Roi (Val-de-Marne). Résultat, un trou d'un mètre de diamètre dans le toit de la maison. Il s'agit en fait de l'explosion d'une poche de gaz émanant de la fosse septique située sous le petit pavillon, dont les occupants étaient absents. Heureusement, l’explosion n’a pas fait de blessés.