Suisse: Des diamants «exceptionnels» vendus aux enchères

RECORD L’un, bleu, est baptisé « Blue Moon Diamond » et il est estimé entre 35 et 55 millions de dollars…

20 minutes avec AFP
— 
Le fameux diamant bleu...
Le fameux diamant bleu... — Martial Trezzini/AP/SIPA

Des diamants exceptionnels, un bleu de 12,3 carats et un rose de 16,09 carats, pourraient battre des records mondiaux aux enchères de Sotheby’s et Christies, la semaine prochaine à Genève (Suisse).

Sotheby’s présente le diamant le plus cher lors de ses enchères du mercredi 11 novembre : un diamant bleu, baptisé « Blue Moon Diamond », estimé entre 35 et 55 millions de dollars par la maison d’enchères, un possible record mondial dans sa catégorie. Pesant 12,03 carats, de forme coussin, ce diamant a été certifié « Fancy vivid blue » par l’Institut Gemmologique d’Amérique, la couleur la plus rare et la plus convoitée pour un diamant bleu, selon Sotheby’s.

Découvert dans la mine de Cullinan en Afrique du Sud

C’est le plus gros diamant bleu de forme coussin jamais proposé aux enchères. Sa découverte dans la mine de Cullinan en Afrique du Sud avait été annoncée en janvier 2014 par Petra Diamonds, la société propriétaire de la mine.

Le record mondial pour un diamant et un bijou vendu aux enchères est toujours détenu depuis novembre 2010 par le Graff Pink, un diamant rose Fancy Intense Pink de 24,78 carats adjugé à Genève par Sotheby’s pour 46,15 millions de dollars.

Une pierre rarissime de plus en plus prisée

Christies, la maison concurrente, vend pour sa part, mardi 10 novembre, un diamant rose taillé en forme de coussin de 16,09 carats, le plus gros de ce type jamais mis aux enchères, et estimé entre 23 et 28 millions de dollars. Ce diamant, appelé « In the Pink », est certifié « Fancy vivid Pink » (rose vif). Selon Christies, il s’agit d’une pierre rarissime, car en 250 ans, seuls trois diamants roses de plus de 10 carats de type « Fancy vivid » ont été mis en vente.
Les diamants de couleur, considérés dans les années 1960 comme une curiosité, sont de plus en plus prisés par les collectionneurs. La couleur rose du diamant reste toutefois un mystère : selon certains experts les pierres auraient été exposées à la fois à une très forte chaleur et à une grande pression.

L’acteur Sean Connery met lui aussi deux bijoux en vente

Parmi les autres bijoux spectaculaires mis en vente à Genève, figure un exceptionnel collier en émeraudes et diamants, réalisé par Harry Winston en 1959 et provenant de la succession de Dolores Sherwood Bosshard, une richissime américaine, connue pour son amour des bijoux. Composé de 11 émeraudes, dont 3 pesants plus de 15 carats, le collier est estimé entre 2 et 4 millions de dollars.

L’acteur Sean Connery met en vente 2 bijoux chez Sotheby’s, un diamant de 15,4 carats, de couleur rose orangé, estimé entre 1,2 et 2,4 millions de dollars, ainsi qu’une bague en diamant de 5,18 carats, estimé entre 150.000 et 250.000 dollars.

Christies propose également un énorme diamant jaune de 91,81 carats, classé « jaune vif » (fancy vivid) pour un prix estimé entre 4 et 5 millions de dollars.

Le coup d’envoi est donné dimanche, avec des montres

Pour les enchérisseurs plus modestes, une broche en diamants et platine, offerte par le dramaturge et metteur en scène français Sacha Guitry (1885-1957) à sa 5ème épouse, Lana Marconi, est proposée aux enchères par Christies, pour un prix estimé entre 32.000 et 42.000 dollars.

Le coup d’envoi de ces enchères de novembre de Genève sera donné le 8 novembre, avec une vente de la maison Antiquorum, spécialisée dans les montres. Une montre Rolex « Day-date », entièrement pavée de rubis et de diamants, et ayant appartenu au célèbre gourou indien connu sous le nom de « Osho », va être mise en vente. 

GURU #OSHO'S CUSTOMIZED #ROLEX DIAMOND & RUBY SET DAY-DATE @Anitquorum's Nov 8 sale https://t.co/9vubVLpZpy pic.twitter.com/N87aleMkj3
— Antiquorum (@Antiquorum) November 4, 2015

Son estimation varie entre 31.000 et 52.000 dollars.